Rechercher

Gantz : les forces de sécurité en « état d’alerte » après l’attentat de Hadera

Le ministre de la Défense a fait l'éloge des agents en civil de la police des frontières qui ont abattu les deux terroristes et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le ministre de la Défense Benny Gantz s'exprime lors d'une conférence au Centre international des conventions à Jérusalem, le 21 février 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre de la Défense Benny Gantz s'exprime lors d'une conférence au Centre international des conventions à Jérusalem, le 21 février 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, a déclaré dans la soirée de dimanche que les forces de sécurité israéliennes sont « déployées et en alerte » dans tout le pays après l’attaque terroriste meurtrière de cette nuit dans la ville de Hadera, dans laquelle deux personnes ont été tuées et plusieurs autres ont été blessées.

« L’armé israélienne et toutes les autres forces de sécurité sont déployées et en alerte avec tous les outils [nécessaires] pour rétablir le calme et assurer la sécurité des citoyens d’Israël en tout lieu et sur tous les fronts. Nous agirons de manière agressive contre la terreur et les terroristes, et nous ferons avancer le renforcement continu des troupes sur le terrain », a déclaré Gantz dans un communiqué.

Le ministre de la défense s’exprimait à l’issue d’une réunion avec de hauts responsables de la sécurité, notamment le chef d’état-major des Tsahal, le commandant du renseignement militaire, le chef du service de sécurité Shin Bet et le commissaire de la police israélienne, indique son bureau.

Dans sa déclaration, Gantz fait l’éloge des agents en civil de la police des frontières qui ont abattu les deux terroristes auteurs de l’attaque et a souhaité un prompt rétablissement aux personnes blessées.

L’armée israélienne a annoncé avoir renforcé la présence de ses troupes en Cisjordanie et dans la zone de jointure, avec quatre bataillons supplémentaires

Tsahal a souligné que le chef d’état-major Kohavi a procédé à une évaluation de la situation ce soir, suite à l’attaque meurtrière de Hadera.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...