GB : Des groupes juifs condamnent les crimes de haine dans le sillage du Brexit
Rechercher

GB : Des groupes juifs condamnent les crimes de haine dans le sillage du Brexit

Des médias rapportent une hausse de 57 % des crimes de haine et des incidents racistes depuis le vote du 23 juin

Un juif ultra-orthodoxe devant la synagogue Ahavas Torah, à Stamford Hill, dans le nord de Londres, le 22 mars 2015. Illustration. (Crédit : Niklas Halle'n/AFP)
Un juif ultra-orthodoxe devant la synagogue Ahavas Torah, à Stamford Hill, dans le nord de Londres, le 22 mars 2015. Illustration. (Crédit : Niklas Halle'n/AFP)

Des groupes juifs de Grande-Bretagne ont condamné la vague de harcèlement raciste et d’autres crimes de haine suite au vote du pays pour quitter l’Union européenne.

Il y a eu une augmentation de 57 % dans les crimes de haine et les incidents racistes depuis le référendum du 23 juin, selon des rapports.

Le Comité de Sécurité de la Communauté (Community Security Trust) , le bras sécuritaire de la communauté juive au Royaume-Uni, a déclaré à JTA mardi ne pas avoir observé d’augmentation dans l’expression de l’antisémitisme suite au vote.

Le groupe des juifs britanniques appelle, dans un communiqué publié plus tôt cette semaine, le gouvernement, la société civile et les entreprises à rappeler « très clairement que les ressortissants de l’UE et d’autres minorités résidant au Royaume-Uni sont protégés et respectés ».

« Il est important, pendant cette période d’incertitude politique dans notre pays, de nous assurer que personne ne se sente vulnérable et menacé », a déclaré Gillian Merron, le directeur de groupe, dans un communiqué.

Merron a ajouté que « la communauté juive connaît trop bien ces sentiments de vulnérabilité et ne restera pas silencieuse devant une augmentation du harcèlement raciste ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...