Rechercher

Gilad Erdan critique Emma Watson pour avoir pris parti pour les Palestiniens

L'envoyé d'Israël à l'ONU s'est moqué de l'actrice et a dénoncé l'Autorité palestinienne et le Hamas en réponse à une déclaration soutenant l'activisme pro-palestinien

Emma Watson pose lors de la cérémonie de remise du prix Earthshot, à Alexandra Palace, en Angleterre, le dimanche 17 octobre 2021. (AP/Scott Garfitt)
Emma Watson pose lors de la cérémonie de remise du prix Earthshot, à Alexandra Palace, en Angleterre, le dimanche 17 octobre 2021. (AP/Scott Garfitt)

L’ambassadeur israélien aux Nations unies Gilad Erdan s’en est pris lundi à la co-star de la saga Harry Potter, Emma Watson, après que celle-ci a exprimé son soutien aux Palestiniens sur les réseaux sociaux.

Dimanche, sur son compte Instagram, l’actrice a publié une image montrant des activistes pro-palestiniens avec la phrase « La solidarité est un verbe. »

Dans la légende de sa publication, qu’elle a partagée avec ses 64 millions de followers, figurait une citation de l’universitaire et activiste Sara Ahmed.

« La solidarité ne suppose pas que nos luttes soient les mêmes luttes, ou que notre douleur soit la même douleur, ou que notre espoir soit pour le même avenir. La solidarité implique un engagement, et du travail », pouvait-on lire.

Gilad Erdan a réagi lundi sur son compte Twitter : « La fiction peut fonctionner dans Harry Potter, mais elle ne fonctionne pas dans la réalité. Si c’était le cas, la magie utilisée dans le monde des sorciers pourrait éliminer les maux du Hamas (qui opprime les femmes et cherche l’anéantissement d’Israël) et de l’Autorité palestinienne (qui soutient le terrorisme). J’y serais favorable ! »

Cette publication intervient moins d’une semaine après que le ministre de la Défense, Benny Gantz, eut reçu le président de l’Autorité palestinienne (AP), Mahmoud Abbas, à son domicile. C’était la première fois que le dirigeant de l’AP rencontrait un haut responsable israélien en Israël depuis 2010.

Cette rencontre a été vivement critiquée par les partis d’opposition de droite et certains membres de la coalition. Benny Gantz s’est défendu contre ces critiques et a promis de continuer à rencontrer le chef de l’AP.

Gilad Erdan est un ancien ministre du Likud, le parti du chef de l’opposition Benjamin Netanyahu, et a été nommé ambassadeur d’Israël aux États-Unis et aux Nations unies par ce dernier.

Gilad Erdan a été remplacé par Mike Herzog en tant qu’ambassadeur américain en novembre.

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid a déclaré lundi qu’il n’aurait aucun problème à rencontrer le chef de l’AP Mahmoud Abbas si les conditions politiques justifiaient de tels entretiens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...