Israël en guerre - Jour 151

Rechercher

Hagari: L’enquête sur les échecs de l’armée est essentielle pour les combats à venir

"L'état-major général élabore ces jours-ci le processus de planification des enquêtes et sélectionne ceux qui mèneront l'enquête opérationnelle", a indiqué le porte-parole de Tsahal

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le porte-parole de l’armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, tenant le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien pour responsable d’un tir de roquette raté qui a touché un hôpital de la bande de Gaza, tuant des centaines de personnes, le 17 octobre 2023. (Crédit : Capture d'écran)
Le porte-parole de l’armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, tenant le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien pour responsable d’un tir de roquette raté qui a touché un hôpital de la bande de Gaza, tuant des centaines de personnes, le 17 octobre 2023. (Crédit : Capture d'écran)

Le porte-parole de Tsahal, le contre-amiral Daniel Hagari, a déclaré vendredi que l’enquête sur les échecs de l’armée était essentielle pour les combats dans la bande de Gaza, ainsi que pour la préparation d’autres fronts.

Ses remarques font suite à une réunion du cabinet de sécurité qui s’est achevée jeudi soir par une grave dispute entre les ministres et les officiers supérieurs de l’armée, les législateurs de droite dénonçant le projet de l’armée d’enquêter sur ses propres erreurs.

« Notre objectif est de chercher en permanence à nous améliorer, à tirer des leçons des combats, à approfondir les résultats obtenus et à minimiser les pertes de nos troupes », a expliqué Hagari lors d’une conférence de presse qui s’est tenue dans la soirée.

« L’enquête opérationnelle est l’un des principes de base de Tsahal. Seule une enquête approfondie de la vérité nous permettra de tirer les leçons des échecs et de nous préparer aux défis sécuritaires de l’avenir – 2024 sera une année de combats, et il y a des leçons à tirer qui nous aideront à mieux combattre, dans tous les domaines », a-t-il déclaré.

Selon lui, Tsahal est occupé avec les combats et n’a pas encore commencé son enquête sur les failles qui ont permis l’assaut du Hamas le 7 octobre.

« L’état-major général élabore ces jours-ci le processus de planification des enquêtes et sélectionne ceux qui mèneront l’enquête opérationnelle », a indiqué Hagari.

Il a précisé que certaines enquêtes seraient internes et que d’autres incluraient d’anciens responsables de la Défense chargés d’examiner la chaîne de commandement d’un point de vue extérieur.

Les enquêtes seront présentées au public une fois terminées, a-t-il déclaré.

« Les enquêtes de Tsahal sont destinées à permettre à l’armée de se perfectionner et ne remplacent pas les enquêtes externes », a poursuivi Hagari.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.