Israël en guerre - Jour 262

Rechercher

Irak: La police soupçonne un mobile anti-israélien dans des attaques contre la chaîne KFC, à Bagdad

Plusieurs suspects ont été arrêtés ; la chaîne de restauration rapide était désignée dans "le guide du boycott d'Israël"

Des hommes masqués attaquent un restaurant Kentucky Fried Chicken à Bagdad sur une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux le 27 mai 2024. (Capture d'écran : X. Used in accordance with Clause 27a of the Copyright Law)
Des hommes masqués attaquent un restaurant Kentucky Fried Chicken à Bagdad sur une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux le 27 mai 2024. (Capture d'écran : X. Used in accordance with Clause 27a of the Copyright Law)

BAGDAD — Deux restaurants de la chaîne Kentucky Fried Chicken ont été attaqués à Bagdad au cours des dernières quarante-huit heures, entraînant des dégâts. Les forces de sécurité irakiennes ont arrêté des suspects, ont fait savoir le ministère de l’Intérieur et des sources proches de la police dans la journée de lundi.

L’enquête initiale a montré que les restaurants avaient été pris pour cible en raison du soutien présumé qu’apporteraient les marques américaines à Israël dans le contexte de la guerre que l’État juif mène contre le Hamas à Gaza, ont fait savoir des sources proches des forces de l’ordre.

La première attaque a eu lieu dimanche quand deux hommes, qui circulaient sur une moto, ont jeté une bombe artisanale en direction de l’un des restaurants de la chaîne américaine dans la rue de la Palestine, à l’Est de Bagdad. Il y a eu des dégâts mineurs, ont fait savoir les sources policières.

Puis, lundi, c’est un autre restaurant KFC et un restaurant de style américain qui ont été pris d’assaut par des hommes masqués qui sont entrés dans la salle, utilisant des barres de fer pour casser les vitres et pour détruire les meubles.

Ils ont fui avant l’arrivée des forces de sécurité, ont noté les sources.

KFC n’a pas réagi à ces attaques.

Le ministère de l’Intérieur n’a pas détaillé les mobiles de ces attaques et il a indiqué qu’un commandant et d’autres responsables des forces de l’ordre, qui étaient en charge des secteurs où les faits ont été commis, avaient été arrêtés et qu’ils encouraient des mesures de sanction.

Ces attaques sont survenues après la parution sur internet d’un « Guide du boycott d’Israël », qui place KFC sur la liste des cibles du mouvement anti-israélien BDS (Boycott, Divestment, and Sanctions).

« La compagnie parente » de la chaîne de restauration rapide, « Yum Brands, investit dans les start-ups israéliennes », établit le site internet, qui donne pour instruction à ses lecteurs de ne pas aller y manger et de ne pas y travailler.

Les marques occidentales ont été touchées par le boycott et par d’autres formes de protestation anti-israéliennes depuis le début de la guerre à Gaza, une guerre qui avait été déclenchée par l’assaut meurtrier qui avait été commis par le Hamas, le 7 octobre. Les boycotts ont touché de plein fouet l’industrie de la restauration rapide dans de nombreux pays du Moyen-Orient et de l’Asie du sud-est, a fait savoir un reportage publié, le mois dernier, dans le Time Magazine.

Le journal avait noté que les ventes à l’international de McDonald’s n’avaient augmenté que de 0,7 % au dernier trimestre 2023, un pourcentage à comparer à la croissance de 16,5 % qui avait été enregistrée l’année précédente à la même période.

McDonald avait suscité la colère des activistes de BDS après que les restaurants locaux ont offert des repas gratuits aux soldats israéliens.

Au mois d’avril, la McDonald’s Corporation avait racheté sa marque à Alonyal Limited, la corporation israélienne qui exploitait la chaîne au sein de l’État juif depuis plus de trois décennies, supervisant 225 restaurants au moment de son acquisition.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.