Israël en guerre - Jour 201

Rechercher

Israël accepte de modifier les paroles de sa chanson pour participer à l’Eurovision

La chanson reformulée sera révélée la semaine prochaine, mais elle devra encore être approuvée par l'UER ; l'Islande revient sur sa décision d’envoyer un chanteur palestinien

Eden Golan. (Crédit : Shaï Franco)
Eden Golan. (Crédit : Shaï Franco)

Israël a annoncé dimanche accepter de modifier les paroles de sa chanson pour l’Eurovision afin de pouvoir participer au concours de cette année, alors qu’il fait déjà face à des appels au boycott quelle que soit la chanson choisie.

La déclaration de la chaîne publique Kan fait suite à la remise en question de la participation d’Israël lorsque l’Union européenne de radio-télévision (UER), qui organise le célèbre concours européen de la chanson, a menacé de disqualifier sa chanson pour son caractère trop politique. Kan avait initialement déclaré qu’il refuserait de modifier ou d’échanger la chanson qu’il avait soumise.

Dimanche, cependant, Kan a déclaré qu’il avait réexaminé la question, acceptant la position du président Isaac Herzog, selon laquelle « spécialement à un moment où ceux qui nous haïssent essaient de nous écarter et de boycotter l’État d’Israël sur toutes les scènes, Israël doit faire entendre sa voix la tête haute et faire flotter son drapeau dans chaque forum mondial, en particulier cette année ».

Depuis des mois, certains activistes ont demandé à ce qu’Israël soit exclu de la compétition sur fond de critiques internationales croissantes de sa guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza, bien que l’UER ait à plusieurs reprises rejeté ces appels et déclaré que le pays serait autorisé à participer à la compétition.

Kan a déclaré dimanche qu’il avait contacté les auteurs des deux meilleures chansons, « October Rain » et « Dance Forever », et leur avait demandé de « réajuster les textes, en toute liberté artistique », afin de pouvoir en choisir une qu’il enverra à l’UER pour approbation. La chanson choisie sera interprétée par Eden Golan lors du concours.

Suite aux fuites de quelques couplets de la chanson, intitulée « October Rain » en écho aux massacres du groupe terroriste palestinien du Hamas, Kan a publié le texte intégral des paroles de la chanson fin février. Les paroles sont principalement en anglais, à l’exception des derniers couplets qui sont en hébreu et qui se traduisent comme suit : « On ne respire plus / Il n’y a plus d’endroit, plus de moi au quotidien / Ils étaient tous de gentils enfants, chacun d’entre eux ».

Les paroles en anglais comprennent des passages comme « Writers of the history / Stand with me / Look into my eyes and see / People go away but never say goodbye », [Vous qui écrivez l’Histoire / Restez avec moi / Regardez-moi dans les yeux et observez / Les gens partent, sans jamais dire au revoir], ainsi qu’un refrain « I’m still wet from the October rain/ October rain”, [Je suis encore trempée de la pluie d’octobre/ La pluie d’octobre].

Eden Golan. (Crédit : Shaï Franco)

La deuxième chanson en lice, « Dance Forever », contiendrait les paroles « Oh, dance like an angel / Oh, you will remember / That I will dance forever / I will dance again », [Oh, danse comme un ange / Oh, tu te souviendras / Que je danserai pour toujours / Je danserai à nouveau] ainsi que « I spread out my wings / flying through the sky / Hear violins / Angels don’t cry / they only sing », [Je déploie mes ailes/ je vole dans le ciel/ j’entends des violons/ les anges ne pleurent pas/ ils ne font que chanter].

En réponse à une demande de commentaire, l’UER a déclaré au Times of Israel que « l’UER et Kan sont toujours en train de discuter de leur candidature et que cela reste un processus confidentiel jusqu’à ce qu’une décision finale soit prise ».

Kan a déclaré dimanche que la chanson qu’il enverra au concours cette année sera annoncée lors d’une émission en direct le 10 mars.

Même si la chanson est approuvée, on s’attend à ce que Golan soit confrontée à des protestations et à des huées lorsqu’elle participera au concours mondial de la chanson, qui se tiendra du 7 au 9 mai à Malmö, après que la Suède a remporté le concours de l’année dernière à Liverpool.

L’annonce du radiodiffuseur public israélien survient moins d’un jour après que le très regardé concours islandais de la chanson Songvakeppnin a choisi Hera Bjork comme candidate à l’Eurovision cette année, au détriment du chanteur palestinien né à Jérusalem Bashar Murad, qui était considéré comme le favori dans un pays qui avait appelé au bannissement d’Israël.

Certains observateurs de l’Eurovision ont émis l’hypothèse que les électeurs islandais ne voulaient pas être confrontés à des problèmes similaires de disqualification politique, ou que certains ont pu être rebutés par le fait que la chanson était dédiée aux Palestiniens plutôt qu’à l’Islande, le pays qu’il était censé représenter. Le lien entre Murad et l’Islande est né de l’Eurovision 2019 à Tel Aviv, lorsqu’il a rencontré le représentant du pays, le groupe Hatari, et a enregistré avec lui une chanson islandaise-arabe. Le radiodiffuseur national islandais a été réprimandé et condamné à une amende après que les membres du groupe ont agité un drapeau palestinien lors de la grande finale en direct.

Le chanteur palestinien Bashar Murad se produisant lors de la finale du concours Iceland Songvakeppnin, le 2 mars 2024. (Crédit : Capture d’écran ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d’auteur)

De nombreuses personnes en Islande ont déclaré que le vainqueur de Songvakeppnin devrait se retirer du concours si Israël était autorisé à y participer, mais Bjork a déclaré dans des interviews avant sa victoire qu’elle participerait malgré tout. Des appels similaires ont également été lancés en Finlande, qui a déclaré par la suite qu’elle participerait elle aussi au concours.

Alors que la sélection attendue de Murad avait fait grimper l’Islande dans le classement des paris, le choix d’envoyer Bjork, qui a également représenté l’Islande à l’Eurovision en 2010, risque de la faire redescendre. L’Islande n’a jamais remporté l’Eurovision en 35 ans de compétition.

Israël a remporté le concours à quatre reprises – en 1978, 1979, 1998 et plus récemment en 2018 avec « Toy » de Netta Barzilaï.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.