Rechercher

Israël reporte la réunion d’approbation de construction dans les implantations (média)

Le report viserait à empêcher que la construction ne devienne un obstacle dans les négociations de paix et de ne pas répéter l’embarras de 2010 avec Joe Biden

Des constructions dans l'implantation israélienne de Kiryat Arba, près de Hébron en Cisjordanie, le 2 avril 2017. (Crédit : Wisam Hashlamoun/Flash90)
Des constructions dans l'implantation israélienne de Kiryat Arba, près de Hébron en Cisjordanie, le 2 avril 2017. (Crédit : Wisam Hashlamoun/Flash90)

Le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu aurait reporté une réunion de la commission de planification chargée d’approuver de nouvelles constructions dans les implantations, qui devait se réunir cette semaine, pour éviter un conflit potentiel avec le président américain Donald Trump juste avant sa visite en Israël.

Un responsable israélien anonyme a dit au quotidien Haaretz que la réunion prévue avait été annulée pour empêcher la construction dans les implantations de devenir un sujet planant sur la visite de Trump en Israël, ainsi que pour assurer qu’elle ne se transforme pas en point d’intérêt de potentielles négociations de paix et ne donne ainsi des munitions au président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pendant ces discussions.

Le responsable a également indiqué qu’Israël voulait éviter une redite de la visite de Joe Biden, alors vice-président américain, en 2010, quand l’approbation de la construction de plus de 1 000 logements à Ramat Shlomo, quartier juif de Jérusalem Est, avait entraîné un froid diplomatique entre Jérusalem et Washington, après ce qui avait été perçue par les Américains comme une claque diplomatique.

La réunion de la commission de planification qui devait avoir lieu cette semaine devait être la première depuis qu’Israël a accepté de s’imposer des restrictions à la construction dans les implantations en mars, ce qui avait été perçu comme un geste envers l’administration Trump après des mois de négociations entre les parties qui n’avaient pas abouti à un accord officiel sur le sujet.

Deux immeubles de 24 logements en construction dans l'implantation de Beit El, près de Ramallah, en Cisjordanie, le 28 juillet 2015. (Crédit : Flash90)
Deux immeubles de 24 logements en construction dans l’implantation de Beit El, près de Ramallah, en Cisjordanie, le 28 juillet 2015. (Crédit : Flash90)

La Maison Blanche avait alors déclaré qu’elle « accueillait » cette restriction, tout en mettant en garde Israël contre la mise en place de projets de construction à grande échelle.

Dans le cadre de cette nouvelle directive, la commission doit se réunir tous les trois mois et non plus tous les mois. Elle se réunira à présent début juin, selon Haaretz.

Suite à l’article de Haaretz publié jeudi, le Conseil de Yesha, qui représente les implantations, a critiqué la décision de reporter la réunion de la commission, déclarant que l’approbation de nouvelles constructions n’était « pas un sujet de négociations », et appelant le gouvernement à « tenir ses engagements » dans le cadre de la nouvelle directive.

L’association anti-implantations La Paix Maintenant a elle aussi critiqué le report, mais pour des raisons différentes, disant que la décision n’avait été prise que pour « créer une impression de retenue ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...