Israël va créer de nouvelles réserves naturelles en Cisjordanie
Rechercher

Israël va créer de nouvelles réserves naturelles en Cisjordanie

Le ministre de la Défense Naftali Bennett a validé le projet en le qualifiant de "gros coup de pouce pour la Terre d'Israël" ; il s'agit d'une première depuis les Accords d'Oslo

Photo de Wadi Og, un ruisseau qui coule à proximité de Jérusalem jusqu'à la mer Morte, le 26 novembre 2014. (Maxim Dinshtein/Flash90)
Photo de Wadi Og, un ruisseau qui coule à proximité de Jérusalem jusqu'à la mer Morte, le 26 novembre 2014. (Maxim Dinshtein/Flash90)

Mercredi, le ministre de la Défense Naftali Bennett a approuvé l’annonce de la création de sept nouvelles réserves naturelles en Cisjordanie. Il s’agit de la première fois qu’Israël prend une telle décision depuis les accords d’Oslo qui ont été signés avec l’Autorité palestinienne (AP) dans les années 1990, a indiqué son bureau.

Dans un communiqué, le bureau de Bennett a déclaré qu’avec les sept nouvelles réserves naturelles – toutes situées dans la zone C, des zones de Cisjordanie sous contrôle total d’Israël – 12 réserves déjà existantes seront agrandies.

Le communiqué précisait que l’annonce donne l’ordre à l’Administration civile, l’organisme de liaison militaire d’Israël avec les Palestiniens en Cisjordanie, de faire avancer la décision. Le communiqué ajoutait que l’AP serait informée de cette décision.

On apprend également que le projet n’avait pas été mis en place depuis des années, car le gouvernement refusait auparavant de l’autoriser.

Le ministre de la Défense Naftali Bennett lors d’une conférence organisée par le journal Makor Rishon au centre de Convention internationale à Jérusalem, le 8 décembre 2019. (Yonatan Sindel/Flash90)

Selon la procédure administrative, l’Autorité israélienne de la nature et des parcs supervisera l’ouverture des sites.

Le communiqué a identifié les sept nouvelles zones comme étant la grotte  Ariel, Wadi Og, Wadi Malha, le sud du Jourdain, Bitronot, Nahal Tirza et Rotem-Maskiot dans la zone d’Arvot Hayarden.

« Aujourd’hui, nous donnons un gros coup de pouce à la Terre d’Israël et continuons à développer les communautés juives dans la zone C, avec des actions, pas [seulement] des mots », a été cité le ministre dans le communiqué.

« La Judée et Samarie renferme des sites naturels avec des vues incroyables. Nous élargirons les zones déjà existantes et nous en ouvrirons de nouvelles », a-t-il ajouté, utilisant le mot biblique désignant la Cisjordanie. « J’invite tous les citoyens d’Israël à visiter et à explorer la terre, à venir en Judée et Samarie, à faire du tourisme, à découvrir et à poursuivre l’entreprise sioniste ».

Alors que Bennett s’adresse aux citoyens israéliens, on ne sait pas clairement si les sites seront aussi ouverts aux résidents palestiniens de la Cisjordanie.

Bennett, un responsable politique pro-implantations et dirigeant du parti de droite HaYamin HaHadash, a été nommé ministre de la Défense par le Premier ministre Benjamin Netanyahu en novembre, après avoir convoité le poste pendant des années.

Depuis sa nomination, il a ordonné une série de mesures comme l’autorisation de création d’un nouveau quartier juif dans la ville poudrière de Hébron, la signature d’une directive interdisant aux familles d’Arabes israéliens condamnés pour des actes de terrorisme de percevoir des salaires et des paiements de l’AP et la création d’un nouveau poste pour lutter contre les constructions palestiniennes illégales en Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...