Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

JO Paris : Les assureurs redoutent des attaques terroristes et des piratages informatiques

La délégation israélienne aux Jeux olympiques est considérée comme un risque potentiel en raison des tensions liées à la guerre contre le Hamas et du risque général de terrorisme

Des personnes photographiant les anneaux olympiques sur la Tour Eiffel, sur le parvis du Trocadéro, à Paris, le 7 juin 2024. (Crédit : Aurelien Morissard/AP)
Des personnes photographiant les anneaux olympiques sur la Tour Eiffel, sur le parvis du Trocadéro, à Paris, le 7 juin 2024. (Crédit : Aurelien Morissard/AP)

LONDRES, Angleterre – Les assureurs craignent que des attaques terroristes ou des images truquées générées par l’intelligence artificielle (IA) ne fassent dérailler les Jeux olympiques de Paris, ce qui risquerait d’entraîner l’annulation de l’événement et des millions de dollars de demandes d’indemnisation.

Les assureurs avaient dû faire face à des pertes colossales suite au report d’un an des JO de Tokyo 2020 en raison de la pandémie de COVID-19.

Depuis, les guerres en Ukraine et à Gaza, ainsi qu’une flopée d’élections imprévues cette année, notamment en France, ont ravivé les craintes de violences à caractère politique lors d’événements mondiaux de premier plan. Les Jeux olympiques se dérouleront à Paris du 26 juillet au 11 août et les Jeux paralympiques du 28 août au 8 septembre.

L’assureur allemand Allianz est le partenaire d’assurance des JO 2024. D’autres assureurs, tels que la Lloyd’s of London, fournissent également une couverture.

« Nous sommes tous conscients de la situation géopolitique dans laquelle se trouve le monde », a déclaré Eike Buergel, responsable du programme olympique et paralympique d’Allianz.

« Nous sommes convaincus que le CIO [Comité Olympique International], Paris 2024 et les comités nationaux d’organisation, ainsi que les autorités françaises, prennent les bonnes mesures pour relever les défis sur le terrain », a-t-elle ajouté.

Une voie prioritaire olympique près du centre des médias de Paris 2024, à Paris, le 3 juillet 2024. (Crédit : Louise Delmotte/AP)

La possibilité d’attentats terroristes est la principale préoccupation en matière de sécurité pour les JO 2024, a déclaré le mois dernier le préfet de Paris, Laurent Nuñez.

« Il s’agit d’un événement d’une telle ampleur […] dans une très grande ville, ce qui est en soi très difficile à superviser », a déclaré Andrew Duxbury, responsable de la prévoyance chez l’assureur Beazley.

La France a fait savoir qu’elle déplacerait sa cérémonie d’ouverture prévue aux abords de la Seine si un risque de sécurité précis était confirmé.

Un homme de 18 ans a été arrêté en mai à Saint-Étienne, soupçonné de préparer un attentat au nom du groupe terroriste État islamique (EI) dans le stade de football stéphanois pendant les JO.

Adam Carrier, responsable de la consultation au sein de la société de conseil en gestion de crise AnotherDay, a déclaré que de tels faits « démontrent que la menace contre les JO de Paris est réelle et permanente ».

Les assureurs ont rencontré le CIO à Paris le mois dernier pour discuter des mesures d’atténuation des risques, ont indiqué deux sources du secteur à Reuters.

La gestion des risques est une partie « essentielle » du travail du CIO, réduisant la probabilité que des événements inattendus affectent négativement les JO, a déclaré le CIO dans une déclaration envoyée par courriel à Reuters.

Point d’ignition

Des policiers observant les bateaux de la police fluviale patrouillant devant la Tour Eiffel, sur la Seine, à Paris, le 2 juillet 2024. (Crédit : Louise Delmotte/AP)

L’équipe israélienne pourrait constituer une source d’inquiétude supplémentaire, selon certains assureurs. Israël participera à Paris 2024 au milieu de la guerre qu’il mène contre le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza, et enverra plus de 80 athlètes pour concourir dans divers sports.

Marcos Alvarez, directeur-général des notations d’assurance chez Morningstar, a déclaré qu’une attaque entraînant des pertes humaines, des pertes matérielles et des interruptions d’activité pourrait « ajouter plusieurs milliards » aux estimations de 3 milliards de dollars de sinistres prévues en cas d’annulation des JO de Tokyo en raison du COVID-19.

Lors des JO de Munich en 1972, des terroristes palestiniens ont abattu
11 athlètes et entraîneurs israéliens au village olympique.

Le CIO souscrit ses assurances plusieurs années à l’avance. Il souscrit généralement une couverture d’environ 800 millions de dollars pour chaque édition des JO.

Les athlètes israéliens Hanna Minenko et Yakov Toumarkin portant le drapeau national lors de la cérémonie d’ouverture, dans le stade olympique des Jeux olympiques d’été de 2020, à Tokyo, au Japon, le 23 juillet 2021. (Crédit : David J. Phillip/AP)

« En raison des clauses de confidentialité incluses dans nos accords avec nos fournisseurs de services, le CIO ne peut pas divulguer les termes de ses contrats », a déclaré le comité Olympique. « La police d’assurance entrerait en vigueur en cas d’événements inattendus, comme l’histoire l’a déjà montré, afin de permettre au CIO de couvrir une partie de ses coûts opérationnels. »

Le comité d’organisation de Paris souscrit également une assurance, tout comme les comités d’organisation nationaux. Les diffuseurs, les sponsors et les agences de voyage achètent généralement leur couverture environ un an à l’avance, tandis que les prestataires de services d’accueil peuvent souscrire une assurance à une date plus proche de l’événement.

Depuis les attentats du 11 septembre 2001 à New York, les polices d’assurance annulation standard excluent généralement les attaques terroristes, mais les organisateurs d’événements et les entreprises peuvent souscrire une couverture distincte. Les entreprises à risque peuvent également souscrire une assurance contre les pertes liées aux grèves, aux émeutes et aux troubles civils.

Edel Ryan, cadre chez Marsh au Royaume-Uni pour les activités sportives et de divertissement, a déclaré que les attaques basées sur l’IA pouvaient également perturber les Jeux, « qu’il s’agisse de billetterie ou de fraude, ou encore de manipulation des flux de diffusion en direct ».

Les organisateurs des JO feraient tout ce qui est en leur pouvoir pour reprogrammer les épreuves si nécessaire, ont assuré des sources du secteur, mais ce n’est pas toujours facile compte tenu du calendrier serré, ce qui pourrait conduire à des annulations.

« D’un point de vue logistique, cela aurait un effet boule de neige cauchemardesque », a déclaré Imogen Mitchell-Webb, responsable des sports au cabinet d’avocats spécialisé dans les assurances HF.

« Il serait impossible de reprogrammer les événements. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.