Kiev : un monument en hommage à l’auteur yiddish Sholem Aleichem vandalisé
Rechercher

Kiev : un monument en hommage à l’auteur yiddish Sholem Aleichem vandalisé

La police n'a pas encore annoncé l'ouverture d'une enquête ; la diffusion de symboles nazis est illégale en Ukraine et passible d'une peine pouvant aller jusqu'à 5 ans de prison

Un monument du centre-ville de Kiev, en hommage à l'auteur et humoriste yiddish Sholem Aleichem vandalisé, le  25 novembre 2019. (Crédit : Twitter)
Un monument du centre-ville de Kiev, en hommage à l'auteur et humoriste yiddish Sholem Aleichem vandalisé, le 25 novembre 2019. (Crédit : Twitter)

Un monument du centre-ville de Kiev, en hommage à l’auteur et humoriste en langue yiddish Sholem Aleichem a été vandalisé avec des croix gammées dans la nuit de dimanche, selon les médias ukrainiens.

Les médias ont indiqué que des vandales ont peint à la bombe le symbole nazi situé devant une synagogue de la capitale ukrainienne.

« Une autre provocation contre notre synagogue… ce matin », a écrit le grand-rabbin ukrainien Moshe Reuven Azman sur sa page Facebook, avec des photos des dégâts.

L’ambassadeur israélien en Ukraine a déclaré lundi que l’Ukraine devait « se réveiller » et a appelé les autorités locales à interpeller les auteurs de ce vandalisme et à les poursuivre en justice.

Certains médias ont rapporté que des caméras de sécurité voisines ont filmé les vandales.

La police n’a pas encore annoncé l’ouverture d’une enquête ; les médias ont souligné que la diffusion de symboles nazis est illégale en Ukraine et passible d’une peine pouvant aller jusqu’à 5 ans de prison.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...