Knesset : une nouvelle élue végane demande à ne pas avoir de siège en cuir
Rechercher

Knesset : une nouvelle élue végane demande à ne pas avoir de siège en cuir

Avant l'investiture prévue mardi, la nouvelle élue et ancienne présentatrice télé Miki Haimovich a suggéré que tous les fauteuils soient changés

L'ancienne présentatrice de télévision Miki Haimovich et candidate de Kakhol lavan. (Crédit : Yanai Yechiel)
L'ancienne présentatrice de télévision Miki Haimovich et candidate de Kakhol lavan. (Crédit : Yanai Yechiel)

Miki Haimovitch, une députée du parti Kakhol lavan récemment élue, et végane, a demandé à ce que la Knesset change la housse de son siège au Parlement, parce qu’elle ne s’assiéra pas sur des fauteuils en cuir.

Elle a également suggéré qu’ils soient tous changés.

Dans une lettre adressée au président de la Knesset Yuli Edelstein, lui demandant de changer son fauteuil, Haimovitch a formulé des objections morales à l’industrie de la viande et souligné que « le simple fait de penser à toutes les heures que je passerais assise en séance plénière à la Knesset sur un tel siège m’est insupportable ».

Si aucun budget ne pouvait être débloqué pour retapisser son fauteuil, la défenseuse des droits des animaux a assuré qu’elle le financerait elle-même.

Illustration : un panneau objectant à l’utilisation des produits en cuir. (Crédit : LuapVision, Getty Images)

Haimovich a demandé à ce que cette modification soit réalisée avant la fin des congés d’été.

« A l’avenir, il pourrait être intéressant d’envisager de changer tous les fauteuils de la Knesset en sièges qui ne soient pas en peau de bête », a ajouté la nouvelle députée.

« De cette façon, la Knesset donnerait l’exemple (comme elle a été pionnière dans d’autres domaines, notamment en installant des panneaux solaires sur le toit de l’immeuble) en empêchant l’exploitation et la souffrance des animaux. »

Elle a réaffirmé sa demande dimanche lors de la visite du Parlement organisée pour les nouveaux députés, avant l’intronisation prévue mardi.

Une source a souligné que les députées Yael Cohen (Union sioniste) et Sharren Haskel (Likud) lors de la précédente législature, avaient déjà formulé cette requête, laquelle avait été rejetée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...