La coalition rejette le projet de loi visant à indemniser les victimes de Meron
Rechercher

La coalition rejette le projet de loi visant à indemniser les victimes de Meron

Le projet de loi a été rejeté, le gouvernement déclarant qu'il n'avait pas encore formulé son positionnement sur la question

Les victimes du drame de Meron, le 30 avril 2021. De haut en bas, de gauche à droite : Chen Doron, Haim Rock, Ariel Tzadik, Yossi Kohn, Yisrael Anakvah, Yishai Mualem, Yosef Mastorov, Elkana Shiloh, Moshe Levy, Shlomo Zalman Leibowitz, Shmuel Zvi Klagsbald, Mordechai Fakata, Dubi Steinmetz, Abraham Daniel Ambon, Eliezer Gafner, Yosef Greenbaum, Yehuda Leib Rubin, Yaakov Elchanan Starkovsky, Haim Seler, Yehoshua Englard, Moshe Natan Neta Englard, Yedidia Hayut, Moshe Ben Shalom, David Krauss, Eliezer Tzvi Joseph, Yosef Yehuda Levy, Yosef Amram Tauber, Menachem Knoblowitz, Elazar Yitzchok Koltai, Yosef David Elhadad, Shraga Gestetner, Yonatan Hebroni, Shimon Matalon, Elazar Mordechai Goldberg, Moshe Bergman, Daniel Morris, Ariel Achdut, Moshe Mordechai Elhadad, Hanoch Slod, Yedidya Fogel, Menahem Zakbah, Simcha Diskind, Moshe Tzarfati, Nahman Kirshbaum et Eliyahu Cohen.
Les victimes du drame de Meron, le 30 avril 2021. De haut en bas, de gauche à droite : Chen Doron, Haim Rock, Ariel Tzadik, Yossi Kohn, Yisrael Anakvah, Yishai Mualem, Yosef Mastorov, Elkana Shiloh, Moshe Levy, Shlomo Zalman Leibowitz, Shmuel Zvi Klagsbald, Mordechai Fakata, Dubi Steinmetz, Abraham Daniel Ambon, Eliezer Gafner, Yosef Greenbaum, Yehuda Leib Rubin, Yaakov Elchanan Starkovsky, Haim Seler, Yehoshua Englard, Moshe Natan Neta Englard, Yedidia Hayut, Moshe Ben Shalom, David Krauss, Eliezer Tzvi Joseph, Yosef Yehuda Levy, Yosef Amram Tauber, Menachem Knoblowitz, Elazar Yitzchok Koltai, Yosef David Elhadad, Shraga Gestetner, Yonatan Hebroni, Shimon Matalon, Elazar Mordechai Goldberg, Moshe Bergman, Daniel Morris, Ariel Achdut, Moshe Mordechai Elhadad, Hanoch Slod, Yedidya Fogel, Menahem Zakbah, Simcha Diskind, Moshe Tzarfati, Nahman Kirshbaum et Eliyahu Cohen.

Une proposition visant à indemniser les familles des victimes de la catastrophe du 30 avril au Mont Meron – qui a fait 45 morts et plus de 150 blessés – ne passe pas le vote préliminaire de la Knesset.

Le projet de loi, présenté par le député de l’opposition Yaakov Asher (Yahadout HaTorah), a été rejeté par la coalition à 59 voix « contre » et 55 voix « pour ». Le gouvernement a déclaré qu’il n’avait pas encore formulé son positionnement sur la question, un ministre qui siège à la commission des Finances, Hamed Amar.

Il proposait d’établir un cadre pour fournir une aide aux victimes de la catastrophe de Meron, qui serait réalisée selon un plan élaboré par le ministère des Finances, par la création d’une commission qui formulerait des critères pour l’aide, y compris le nombre de victimes dans la famille et les sources de revenus.

Mais Amar, député du parti Yisrael Beytenu, a déclaré que la formulation actuelle de la loi entraînerait des coûts excessifs, et que par conséquent son bureau examinera les implications budgétaires à une date ultérieure.

La commission proposée par Asher serait composée de 11 membres, dont des représentants du ministère de la Justice, du ministère des Affaires sociale et des Services sociaux, du ministère des Finances, du ministère de la Santé, du ministère de la Sécurité intérieure, du ministère des Affaires religieuses, du bureau du Premier ministre, de l’Institut national d’assurance, de deux fonctionnaires ainsi que d’un juge à la retraite,

Hamad Amar lors d’une réunion de commission à la Knesset, le 14 juin 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Il proposait que la commission soumette ses recommandations au ministère des Finances dans les 45 jours suivant l’entrée en vigueur de la loi, et que le Trésor soumette ensuite le plan de compensation à la commission des Finances de la Knesset dans les 45 jours pour approbation.

Le député Yaakov Asher (Yahadout HaTorah) lors de sa prestation de serment en plénière de la Knesset. (Crédit : Bureau du porte-parole de la Knesset)

Cependant, la coalition a voté mercredi contre la proposition actuelle.

Amar a déclaré que des recherches approfondies devraient être menées pour formuler un plan d’aide approprié pour les victimes, et il a proposé que son bureau s’en charge.

Les secouristes et la police israélienne après un incident qui a tué et blessé des dizaines de personnes, lors des célébrations de la fête juive de Lag BaOmer, au mont Meron, dans le nord d’Israël, le 30 avril 2021. (Crédit : David Cohen / Flash90)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...