Rechercher

La tempête Carmel fait un mort et plusieurs blessés en Israël

Un décès a été imputé à la tempête : une automobiliste a percuté un pylône ; des arbres et des poteaux électriques sont tombés ; des incendies et des inondations ont été signalés

Une voiture tombée dans un gouffre à Netanya, le 21 décembre 2021. (Crédit : United Hatzalah)
Une voiture tombée dans un gouffre à Netanya, le 21 décembre 2021. (Crédit : United Hatzalah)

La tempête la plus intense de l’hiver en Israël a fait des ravages lundi dans tout le pays, faisant tomber des arbres et des poteaux électriques, déclenchant des incendies, provoquant des inondations généralisées et causant au moins un accident de voiture mortel.

Au moins un décès et plusieurs blessés ont été imputés aux pluies et aux vents violents de la tempête hivernale Carmel, ainsi qu’à des températures glaciales, dans tout le pays.

La tempête s’est intensifiée au cours de la journée de lundi et devrait se poursuivre toute la nuit et jusqu’à mardi matin. Les températures les plus froides ont été ressenties dans le Hermon, qui a également connu l’une des chutes de neige les plus intenses de ce début de saison hivernale.

Parmi les incidents liés aux intempéries :

    • Une automobiliste de 30 ans qui conduisait entre Migdal Haemek et Yafia, dans le nord d’Israël, a perdu le contrôle de son véhicule sous une pluie battante et a percuté un poteau routier. Elle a été éjectée de sa voiture et les ambulanciers ont dû prononcer son décès peu après.
    • Dans le conseil régional voisin de Bustan al-Marj, une femme de 58 ans a été retrouvée désorientée dans la rue après avoir souffert d’hypothermie. Elle a été évacuée vers un hôpital voisin pour y être prise en charge.
    • Dans le nord de Tel Aviv, un chauffeur de taxi a foncé dans un gouffre creusé par la tempête. La moitié de son véhicule a été engloutie, le chauffeur est sorti indemne.
    • Deux personnes ont été prises en charge par le service de secours du Magen David Adom pour des blessures légères après qu’un pylône électrique à Jérusalem s’est renversé, heurtant le camion dans lequel elles se trouvaient.
    • Près de Majdal Shams, à la frontière nord d’Israël, de fortes pluies ont fait tomber de gros blocs de roche sur la route 98, endommageant plusieurs voitures.
    • À Rishon Lezion, des vents forts ont provoqué un petit incendie dans le restaurant Loft, ont indiqué les autorités, sans toutefois préciser comment la tempête avait déclenché le feu.
    • À Nahariya, les autorités ont craint lundi soir que la tempête en cours ne provoque une inondation de la rivière Gaaton, qui a atteint sa pleine capacité. Il y a deux ans, des inondations mortelles ont inondé la ville et, bien que les responsables eurent promis d’installer de nouvelles protections, les critiques disent que les mesures prises ne sont pas encore suffisantes.
    • Une voiture est tombée dans un gouffre qui s’est formé sur une route de Netanya, alors que des pluies et des vents violents ont été provoqués par la tempête Carmel. Selon les ambulanciers, un homme de 25 ans a été hospitalisé pour des blessures légères après l’incident.

Lundi, un homme a été gravement blessé à la tête lorsque la tempête a renversé un arbre qui s’est abattu sur lui dans la ville côtière de Netanya. Les ambulanciers arrivés sur les lieux ont soigné l’homme de 49 ans, l’ont mis sous sédatif et l’ont intubé avant de le transporter à l’hôpital Beilinson où son état s’est depuis stabilisé. Il reste toutefois dans un état grave.

L’homme passait apparemment devant l’arbre, dans la rue Raziel, lorsque celui-ci s’est brisé au niveau des racines avant de s’effondrer sur le trottoir, le percutant.

La vitesse du vent dans la région a atteint les 60 km/h, selon des médias israéliens.

Un autre arbre s’est abattu à Haïfa. Il est retombé sur une voiture sans faire de blessés cette fois.

L’armée a par ailleurs interrompu tous les exercices de navigation en raison de la météo et ont imposé des restrictions sur les activités de loisirs en plein air pour les soldats postés dans le nord du pays.

Dans les villes côtières du nord, Nahariya et Akko, qui devraient connaître des pluies et des vents particulièrement violents, les autorités locales ont fermé les écoles et ont ordonné que les cours soient dispensés en ligne.

La ministre de l’Éducation, Yifat Shasha-Biton, a de son côté ordonné l’annulation de toutes les activités hors site prévues par les écoles du pays, de lundi à mercredi, par mesure de précaution.

L’Autorité israélienne de la nature et des parcs (INPA) a fermé de nombreux sites dans le pays, notamment l’ancienne forteresse du désert de Masada et des randonnées aquatiques dans le désert de Judée. Dans la ville côtière de Césarée, les vestiges de l’ancien hippodrome ont également été fermés au public.

Une vidéo partagée sur les réseaux sociaux montrait de puissantes vagues se fracassant contre la digue à Césarée.

La Société de préservation des falaises côtières de la Méditerranée, issue du gouvernement, a averti que les falaises le long de la côte pourraient s’effondrer et que des blocs de roche pourraient tomber et a conseillé aux citoyens de rester à l’écart de ces zones.

À Jérusalem, la température devrait atteindre 8° Celsius en journée ; à Tel Aviv, 14°C ; à Haïfa, 12°C ; et à Eilat, l’endroit le plus chaud du pays, 20°C.

Un pylône électrique à Jérusalem renversé par une tempête, le 20 décembre 2021. (Crédit : Magen David Adom)

Les préparatifs de la tempête ont commencé dimanche. Les services d’urgence se sont préparés à diverses missions de sauvetage, tandis que les autorités locales ont préparé des générateurs de secours et élagué la végétation près des lignes électriques pour éviter les coupures lorsque la tempête touchera terre.

La police et les pompiers ont averti le public de s’abstenir de tout déplacement inutile pendant la tempête, qui devrait durer jusqu’à mercredi. Ils ont également demandé aux Israéliens d’éviter les parkings souterrains et les autres zones susceptibles d’être inondées, étant donné que l’on prévoit jusqu’à 150 millimètres de pluie dans certains endroits.

Les préparatifs de dimanche ont eu lieu pendant une accalmie après que des pluies et des vents violents se sont abattus sur certaines parties d’Israël samedi. La météo a été rendue responsable du décès d’un sans-abri, mort d’hypothermie à Tel Aviv.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...