Rechercher

Lapid s’entretient avec le jeune Américain dont la bar-mitzvah a été perturbée

Le Premier ministre a précisé que ces violentes perturbations étaient "scandaleuses" et ne représentaient pas Israël ; la famille se dit réconfortée par cet appel

Judah Ari Gross est le correspondant du Times of Israël pour les sujets religieux et les affaires de la Diaspora.

Seth Mann, à gauche, lisant un rouleau de la Torah lors de sa cérémonie de bar-mitzvah dans la section égalitaire du Mur occidental, le 30 juin 2022. (Crédit : Avec l’aimable autorisation de la famille Mann)
Seth Mann, à gauche, lisant un rouleau de la Torah lors de sa cérémonie de bar-mitzvah dans la section égalitaire du Mur occidental, le 30 juin 2022. (Crédit : Avec l’aimable autorisation de la famille Mann)

Le Premier ministre, Yair Lapid a appelé l’un des garçons américains dont la bar-mitzvah au mur Occidental a été perturbée par des fanatiques religieux le mois dernier, a déclaré une source familière de l’affaire au Times of Israel, lundi.

Le mois dernier, des dizaines de jeunes hommes et de garçons, pour la plupart ultra-orthodoxes ou haredim, ont pénétré dans la section égalitaire du mur Occidental, également connue sous le nom d’Ezrat Yisrael ou Arche de Robinson, afin de perturber un certain nombre de cérémonies de bar et de bat-mitzvah qui y étaient organisées par des familles américaines.

Les manifestants ont utilisé des sifflets pour couvrir les services de prière, ont traité les personnes présentes de « nazis », de « chrétiens » et « d’animaux » et ont déchiré des livres de prière. Des policiers étaient présents sur les lieux, mais se sont abstenus d’intervenir, à l’exception de quelques cas de violence physique directe.

Lors de l’appel téléphonique, qui a eu lieu lundi soir, Lapid a qualifié les violentes perturbations de « scandaleuses » et a déclaré que chaque Juif doit pouvoir prier comme il l’entend, a indiqué la source au Times of Israel sous couvert d’anonymat.

Le Premier ministre a assuré au jeune homme de Las Vegas, Seth Mann, que ces protestations « n’étaient pas représentatives de l’Etat d’Israël, du peuple d’Israël ou du gouvernement d’Israël », a déclaré la source qui a silencieusement assisté à l’appel.

Yair Lapid priant au mur Occidental, le 13 juillet 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Bien que la conversation ait eu lieu entre le Premier ministre et Seth Mann, ses parents Joel et Sari Mann – il est le directeur du lobby pro-israélien AIPAC de l’État du Nevada – étaient également en ligne lors de l’appel.

« Nous avons été très réconfortés par les propos du Premier ministre et nous espérons que notre expérience, aussi douloureuse soit-elle, contribuera à permettre un changement dans la manière dont les Juifs sont autorisés à prier au Kotel », a déclaré Joel, le père de Mann, au Times of Israel après l’appel.

« Cela signifie beaucoup pour moi que le Premier ministre ait pris le temps de tendre la main à Seth », a-t-il ajouté.

Lapid en a également profité pour souhaiter mazal tov à Mann pour sa bar-mitzvah.

Bien que plusieurs autres familles se soient également rendues au mur Occidental ce jour-là, les Mann ont exprimé ouvertement leur déception face aux violentes perturbations des cérémonies de bar et de bat-mitzvah, ainsi qu’à l’absence quasi-totale d’intervention de la police sur les lieux.

A LIRE : Bar-mitzvah perturbée par des extrémistes : « Nous avons vu le pire visage d’Israël »

Plus tôt dans la journée de lundi, Lapid s’est entretenu avec le ministre de la Sécurité intérieure, Omer Barlev, pour discuter des actions des policiers au mur Occidental, a déclaré un responsable israélien au Times of Israel, également sous couvert d’anonymat.

William Daroff, directeur général de la Conférence of Presidents of Major American Jewish Organizations (CoP) a salué l’appel de Lapid, affirmant qu’il montrait que le gouvernement israélien « respecte les principes juifs fondamentaux consistant à traiter les autres avec dignité et respect, ainsi qu’à promouvoir le Shalom Bayit », un concept juif signifiant « la paix dans le foyer ».

« Je suis très rassuré que le Premier ministre Lapid comprenne le caractère scandaleux de la façon dont Seth et sa famille ont été traités lors de sa bar-mitzvah sur la place égalitaire du Kotel », a déclaré Daroff, en utilisant le terme hébreu pour le mur Occidental.

Le rabbin Jacob Blumenthal, qui dirige l’organisation United Synagogue of Conservative Judaism, dont Mann est membre, a également salué l’appel téléphonique du Premier ministre.

« Il s’agit d’une marque de soutien important qui est grandement appréciée. Nous espérons que le Premier ministre prendra également d’autres mesures pour s’assurer qu’un tel incident ne se reproduise pas. Cela doit inclure des protocoles clairs pour maintenir la sécurité au Kotel égalitaire et la capacité des services de sécurité et de la police à les faire respecter », a déclaré Blumenthal.

La violente intrusion a suscité une vive condamnation de la part des principaux groupes juifs américains et internationaux, bien qu’elle ait été largement ignorée en Israël. La question a également été vivement débattue lors de la réunion du Conseil d’administration de l’Agence juive la semaine dernière, à Jérusalem.

Lors de cette réunion, le Conseil d’administration de l’Agence juive a adopté une résolution condamnant ce qu’il a appelé la « méprisable » manifestation dans la section égalitaire du mur Occidental et demandant à l’organisation d’agir pour remédier à la situation sécuritaire sur le lieu saint.

La résolution appelle l’organisation à évoquer la question avec les responsables du gouvernement israélien, à sensibiliser l’opinion publique israélienne et à trouver « les actions à entreprendre pour garantir que tous les Juifs soient les bienvenus au sein de l’Ezrat Yisrael (la section égalitaire) car ils sont chacun membre de la grande famille du peuple juif ».

« L’Agence juive va rapidement développer, approuver et mettre en vigueur un plan de travail détaillé concernant les actions susmentionnées », a noté la résolution de l’Agence juive.

La résolution a été adoptée à l’unanimité avec le soutien, notamment, de membres orthodoxes et haredim, dont le rabbin Pesach Lerner, chef de l’organisation ultra-orthodoxe Eretz Hakodesh. Ceci est d’autant plus remarquable que Lerner et son groupe ont organisé des protestations contre les Femmes du Mur, un groupe féministe qui organise des services de prière mensuels et des lectures de la Torah dirigées par des femmes au mur Occidental.

« Le Conseil d’administration condamne sans équivoque les méprisables perturbations de la prière et des sma’hot (célébrations) au sein de l’Ezrat Yisrael », indique la résolution.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...