Israël en guerre - Jour 238

Rechercher

L’armée de l’Air israélienne effectue des exercices avec les forces américaines

Les exercices de deux semaines se concentreraient sur l'Iran, simulant une "frappe stratégique" dans un territoire ennemi inconnu doté d'une "abondance de défenses anti-aériennes"

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Quatre chasseurs F-35I escortant un ravitailleur B707 en préparation de l'exercice Red Flag-Nellis 23-2 sur la base aérienne de Nellis, dans le Nevada, le 8 mars 2023. (Crédit : US Air Force/Senior Airman Megan Estrada)
Quatre chasseurs F-35I escortant un ravitailleur B707 en préparation de l'exercice Red Flag-Nellis 23-2 sur la base aérienne de Nellis, dans le Nevada, le 8 mars 2023. (Crédit : US Air Force/Senior Airman Megan Estrada)

Des avions de chasse et des avions ravitailleurs israéliens ont entamé dimanche un exercice aérien de deux semaines avec l’US Air Force sur une base aérienne du Nevada, une activité conjointe que l’on pense axée sur l’Iran, des responsables ayant déclaré que les exercices incluraient des vols à longue distance et simuleraient des frappes en territoire ennemi inconnu.

Les sept chasseurs F-35I et les deux avions de ravitaillement Boeing 707 de l’armée de l’Air israélienne sont arrivés à la base aérienne de Nellis mercredi, en prévision de l’exercice, connu sous le nom de « Red Flag 23-2 ».

Dans un communiqué publié dimanche, Tsahal a déclaré que les exercices incluraient une « frappe stratégique en profondeur », une référence apparente à une frappe potentielle sur les installations nucléaires de l’Iran.

En outre, les exercices aériens simuleront « l’obtention d’une supériorité aérienne dans la région, des frappes aériennes conjointes, une défense de zone, l’interception d’avions ennemis, des vols à basse altitude et des frappes dans une zone inconnue avec une abondance de défenses anti-aériennes ».

Au cours de l’exercice, les avions de ravitaillement de l’armée de l’Air israélienne devaient ravitailler les chasseurs américains, et les chasseurs israéliens devaient se ravitailler à partir d’un Boeing KC-46 américain, dont Israël a commandé quatre unités et devrait recevoir le premier appareil en 2025.

Israël a besoin des avions KC-46 pour mener des frappes de grande ampleur contre l’Iran, à quelque 2 000 kilomètres d’Israël, hors de portée de vol des avions israéliens.

Un Boeing KC-46 Pegasus de l’US Air Force relié à un avion de chasse F-35 au-dessus de la Californie, le 22 janvier 2019. (Crédit : US Air Force par Ethan Wagner)

Un communiqué de l’US Air Force a mis en garde les habitants du sud du Nevada contre le bruit au cours des deux prochaines semaines.

« Près de 100 avions décolleront de Nellis deux fois par jour et pourront rester en l’air jusqu’à cinq heures au cours de cet exercice à grande échelle. Il faut également s’attendre à des bruits d’avions pendant les lancements nocturnes et les week-ends », a déclaré l’US Air Force.

Elle a précisé que les vols du samedi seraient reportés au dimanche, par respect pour les participants de l’armée de l’Air israélienne qui observent le Shabbat.

Israël organise régulièrement divers exercices d’entraînement avec l’armée américaine, notamment des exercices de l’armée de l’air et des exercices de défense antimissile.

En janvier, Tsahal et le Commandement central des États-Unis (CENTCOM) ont organisé un exercice majeur en Israël, baptisé Juniper Oak 2023, le plus grand exercice conjoint jamais organisé par les armées israélienne et américaine. Juniper Oak a été largement perçu comme un message à l’Iran.

Des avions de chasse israéliens et américains volant aux côtés d’un bombardier américain B-52 au-dessus de la mer Méditerranée pendant l’exercice Juniper Oak 2023, le 25 janvier 2023. (Crédit : CENTCOM)

« L’exercice Red Flag renforce la coopération opérationnelle entre les deux armées en tant que partenaires clés engagés dans le maintien de la sécurité au Moyen-Orient », a déclaré Tsahal dimanche.

La marine américaine, le corps des marines, l’armée de l’espace et la garde nationale aérienne devaient également participer à l’exercice Red Flag 23-2.

Les exercices Red Flag ont lieu au moins trois fois par an depuis 1975 sur la base aérienne de Nellis, considérée comme la « première zone d’entraînement militaire » de l’US Air Force.

Un avion de chasse F-35I atterrissant pour se préparer à l’exercice Red Flag-Nellis 23-2 sur la base aérienne de Nellis, dans le Nevada, le 8 mars 2023. (Crédit : US Air Force/William R. Lewis)

L’US Air Force a déclaré que les exercices visaient à « fournir aux équipages l’expérience de sorties de combat aérien multiples et intensives dans la sécurité d’un environnement d’entraînement ».

L’un des exercices est réservé aux forces américaines, un autre à l’alliance de renseignement « Five Eyes » – Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni et États-Unis – et un autre encore « accueille une liste élargie d’alliés et de partenaires internationaux », a précisé l’US Air Force.

L’armée de l’Air israélienne a participé à Red Flag en 2002, 2004, 2009, 2015 et 2016.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.