Rechercher

Le Cabinet approuve Sompolinsky au poste de procureur général adjoint

La moitié des adjoints du procureur général, Gali Baharav-Miara – la première femme à occuper ce poste – sont également des femmes

Avital Sompolinsky, dont la nomination au poste de procureur général adjoint a été approuvée par le gouvernement le 1er mai 2022. (Crédit: Noam Moskowitz)
Avital Sompolinsky, dont la nomination au poste de procureur général adjoint a été approuvée par le gouvernement le 1er mai 2022. (Crédit: Noam Moskowitz)

Le cabinet a approuvé dimanche à l’unanimité la nomination d’Avital Sompolinsky au poste de procureur général adjoint.

Cette nomination avait été proposée par le ministre de la Justice, Gideon Saar, au début de l’année.

Sompolinsky est la représentante légale de la Knesset devant les tribunaux depuis 2017, où elle a été chargée de formuler la position de la Knesset dans les pétitions constitutionnelles et de représenter la Knesset devant la Haute Cour. Elle a également fourni des avis constitutionnels et administratifs concernant les activités de la Knesset et aidé les conseillers juridiques des comités constitutionnels.

Saar a déclaré qu’avec la nomination de Sompolinsky, les femmes occuperont la moitié (trois sur six) des postes de procureur général adjoint.

Le comité de recherche, dirigé par le procureur général Gali Baharav-Miara, a recommandé à l’unanimité la candidature de Sompolinsky à ce poste.

La nomination de Sompolinsky intervient après que Baharav-Miara ait été approuvée à l’unanimité en février pour remplacer l’ancien procureur général Avichai Mandelblit. Baharav-Miara est la première femme à occuper la plus haute fonction judiciaire en Israël.

Mandelblit a quitté ses fonctions à l’issue de son mandat de six ans, le 31 janvier, et le procureur général Amit Aisman a temporairement occupé ce poste dans l’intervalle.

La nouvelle procureure générale Gali Baharav-Miara lors d’une cérémonie d’accueil à Jérusalem, le 8 février 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Saar a déclaré aux ministres du cabinet que « le parcours professionnel de Sompolinsky au sein du bureau du procureur général puis du bureau juridique de la Knesset, en représentant l’État et la Knesset devant la Cour suprême sur des questions constitutionnelles et publiques importantes, était optimal pour ce poste ».

Le ministre de la Justice a déclaré que le nouveau poste de Sompolinsky est « primordial dans le travail du cabinet en général et du comité ministériel pour la législation en particulier ».

Dans ses précédentes fonctions à la Knesset, Sompolinsky, âgée de 43 ans, a fourni des conseils juridiques sur des procédures législatives complexes au sein de la commission de l’économie et a donné des avis juridiques sur des questions constitutionnelles liées à la législation de la commission, tout en aidant le conseiller juridique de la Knesset à remplir ses fonctions.

Elle a commencé sa carrière professionnelle en tant que stagiaire au département civil du bureau du procureur d’État, où elle a ensuite occupé le poste d’avocate, et elle a travaillé au département de la Haute Cour du bureau du procureur d’État.

Sompolinsky, mariée et mère de cinq enfants, est titulaire d’une licence et d’une maîtrise en droit de l’Université hébraïque de Jérusalem.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...