Le contrôleur critique ‘les graves défaillances’ sur les tunnels de Gaza
Rechercher

Le contrôleur critique ‘les graves défaillances’ sur les tunnels de Gaza

Un rapport spécial affirme que le gouvernement n'a pas réagi à la menace émergente avant que la guerre n'éclate à Gaza

Des fantassins de la brigade Givati de Tsahal autour d'un tunnel dans la bande de Gaza, le 24 juillet 2014. Crédit : Tsahal/Flickr)
Des fantassins de la brigade Givati de Tsahal autour d'un tunnel dans la bande de Gaza, le 24 juillet 2014. Crédit : Tsahal/Flickr)

Le contrôleur d’Etat a étudié l’establishment de la sécurité dans un rapport spécial jeudi sur les défaillances présumées dans le traitement de la menace des tunnels d’attaque transfrontaliers de la bande de Gaza vers Israël.

Le rapport de Yossef Shapira contient des passages où il critique la gestion du gouvernement de la menace des tunnels qui a commencé à se faire sentir dès février 2014, c’est-à-dire à peu après 6 mois avant la dernière guerre à Gaza, où le Hamas a réussi à utiliser certains de ces tunnels pour attaquer les soldats en Israël. Le projet de rapport critique également l’approche du gouvernement sur le problème des tunnels dans le sillage de la guerre.

Le projet a été présenté au Premier ministre Benjamin Netanyahu, au ministre de la Défense Moshe Yaalon et chef d’état-major de Tsahal, le général Gadi Eizenkot avant la rédaction du rapport final, à la lumière de « l’urgence sur le traitement de la question du tunnel sur tous les fronts », a déclaré le bureau du contrôleur d’Etat dans un communiqué.

C’était une référence apparente aux récents rapports récents indiquant que le Hamas a intensifié ses travaux de construction de tunnels et les résidents des communautés vivant près de Gaza se sont plaints du fait qu’ils entendaient des bruits de forage sous leurs maisons.

Le contrôleur de l'État Yossef Shapira, le 29 octobre 2014 (Crédit : Flash90)
Le contrôleur de l’État Yossef Shapira, le 29 octobre 2014 (Crédit : Flash90)

« Le projet soumis souligne les lacunes et les échecs, parfois sévères, dans la préparation face à la menace de tunnel et du traitement de la question », a indiqué le communiqué.

« Ceci est survenu au cours des années précédentes et au cours de [la guerre de 2014 à Gaza]. Le projet » inclut la référence aux différentes composantes comme la sécurité [des résidents] dans les communautés [en dehors de Gaza] », a ajouté le communiqué.

Le communiqué du bureau de Shapira qu’un autre chapitre du rapport sera publié prochainement et qu’il traitera du processus de prise de décision du cabinet et de la communication entre le gouvernement et l’armée pendant la guerre. Un autre chapitre sera consacré aux solutions technologiques pour la menace de tunnels et de la préparation de l’armée pour défendre le front intérieur.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...