Rechercher

Le Hamas arrête deux Gazaouis après des tirs de roquettes

Se distanciant des tirs de jeudi soir, les services de sécurité intérieure du Hamas ont arrêté deux personnes "directement liées au tir de quatre roquettes"

Illustration : Une photo non datée de membres du Jihad islamique à Gaza se préparant à lancer des roquettes vers Israël. (Crédit : CC BY-SA Amir Farshad Ebrahimi, Flickr)
Illustration : Une photo non datée de membres du Jihad islamique à Gaza se préparant à lancer des roquettes vers Israël. (Crédit : CC BY-SA Amir Farshad Ebrahimi, Flickr)

Le groupe terroriste islamiste palestinien du Hamas, qui dirige la bande de Gaza, a arrêté deux personnes soupçonnées d’avoir tiré il y a quelques jours des roquettes sur Israël, a annoncé dimanche à l’AFP une source sécuritaire dans cette enclave.

L’armée israélienne avait affirmé que des roquettes avaient été tirées jeudi vers Israël, pour la première fois depuis les trois jours de combats entre le Jihad islamique à Gaza et l’Etat hébreu en août.

A la suite de ces tirs, les services de sécurité intérieure du Hamas ont arrêté deux personnes « directement liées au tir de quatre roquettes », a déclaré cette source qui a requis l’anonymat.

« Les factions palestiniennes n’ont rien à voir avec ces roquettes, qui visent à donner à l’occupation (Israël) une raison pour continuer ses agressions », a également déclaré cette source.

Ces tirs de roquettes n’ont été revendiqués par aucune des factions armées opérant à Gaza.

Ils sont survenus quelques heures après l’annonce des résultats des élections en Israël qui ont donné la victoire à l’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Le même jour, un combattant du Jihad islamique, un autre groupe armé à Gaza, avait été tué par les forces israéliennes en Cisjordanie.

La source sécuritaire n’a pas précisé l’affiliation des personnes arrêtées mais indiqué que les roquettes tirées n’étaient pas chargées d’explosifs.

Les factions palestiniennes ont un accord pour coordonner « toute réponse à une agression israélienne », a-t-il déclaré à l’AFP.

Israël a lancé vendredi des frappes de représailles sur Gaza, qui, selon l’armée, ont touché un site de production de roquettes appartenant au Hamas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...