Le musée juif de Londres évacué suite à une alerte à la bombe
Rechercher

Le musée juif de Londres évacué suite à une alerte à la bombe

Les employés et les visiteurs, dont des groupes scolaires, ont été évacués ; la police n’a trouvé aucune trace d’explosif

Le musée juif de Londres (Crédit : Wikimedia Commons)
Le musée juif de Londres (Crédit : Wikimedia Commons)

Une alerte à la bombe a obligé le musée juif de Londres à évacuer les occupants de ses locaux cette semaine.

Les employés et les visiteurs ont dû être réunis à l’extérieur du musée après que celui-ci a reçu un appel l’informant de la présence d’une bombe dans les lieux lundi à midi, a rapporté le Jewish Chronicle mardi.

Les enfants de deux écoles en sortie scolaire se trouvaient dans les locaux du musée au moment de l’appel.

Les policiers et les responsables de la sécurité n’ont pas trouvé d’explosifs lors de l’inspection du bâtiment.

« Cet incident souligne l’importance de notre travail », a déclaré Abigail Morris, la directrice du musée, au Jewish Chronicle.

« Nous accueillons chaque année des milliers de visiteurs au musée juif, y compris 20 000 écoliers – dont 95 % ne sont pas juifs. Nous contestons les préjugés et combattons l’antisémitisme en brisant les barrières et en construisant des ponts ».

L’appel signalant la présence d’une bombe a eu lieu quelques heures après qu’un appel similaire a eu lieu au musée juif de Sydney.

Un jour auparavant, 28 centres communautaires juifs et des écoles juives, ainsi que le bureau de San Francisco de la Ligue Anti-Diffamation ont été évacués après avoir reçu des appels leur signalant la présence de bombes dans leurs locaux.

C’est la cinquième vague d’alertes à la bombe que les centres communautaires américains reçoivent depuis le début de l’année.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...