Le stand israélien de la Foire aux livres de Buenos Aires remporte un prix de créativité
Rechercher

Le stand israélien de la Foire aux livres de Buenos Aires remporte un prix de créativité

Avec un “riromètre” pour mesurer la puissance des rires des visiteurs, le stand remporte le prix annuel d’ “originalité et créativité”

Visiteurs au stand israélien de la 42e Foire aux lives annuelle de Buenos Aires, en Argentine, en avril 2016. (Crédit : ambassade d'Israël en Argentine, via la Foire aux lives internationale de Buenos Aires)
Visiteurs au stand israélien de la 42e Foire aux lives annuelle de Buenos Aires, en Argentine, en avril 2016. (Crédit : ambassade d'Israël en Argentine, via la Foire aux lives internationale de Buenos Aires)

BUENOS AIRES, Argentine – Le stand israélien de la foire aux livres de Buenos Aires dédiée à l’humour a gagné le prix d’ « originalité et créativité ».

Un jury composé d’officiels du ministère de la Culture nationale argentine et du ministère de la Culture de la ville de Buenos Aires, de professionnels du design et d’architecture et des représentants de professionnels de la gestion de foires a annoncé la récompense vendredi. L’ambassadrice israélienne en Argentine, Dorit Shavit, a accepté la récompense pendant la cérémonie ce soir-là.

Le stand, presque complètement vide de meubles, comprend une « usine à rires » et un « riromètre », qui mesure la puissance des rires des visiteurs.

Des professeurs et des étudiants de l’ORT Argentine ont créé une machine pour le stand qui « transforme le son en graphiques pour mesurer la puissance des rires », a déclaré à JTA Dario Mischener, directeur des technologies de l’information et de la communication à l’ORT.

L’ « usine à rires » combine la technologie et les expériences amusantes des visiteurs et les envoie vers une page Facebook créée comme une partie virtuelle du stand de la foire.

L’idée pour l’espace et les installations ont été conçues par l’ambassade israélienne en Argentine et l’agence de publicité BasevichCrea.

« Nous voulions montrer l’humour israélien et les associations israéliennes avec la joie », a déclaré à JTA Javier Basevich, le président de BasevichCrea. Basevich était également le concepteur créatif du stand quand Israël avait déjà gagné le même prix en 2014. Le slogan de cette foire était « énergie créatrice ».

Le stand israélien est simplement un espace d’exposition, qui ne vend pas de livres.

Le dessinateur israélien Nir Molad avait dirigé des activités de dessin pour les enfants et un atelier pour dessinateurs argentins le 3 mai, journée israélienne de la foire.

Hébergée dans le centre d’exposition La Rural de Palerme, la 42e Foire aux livres annuelle de Buenos Aires, qui serait la foire aux livres accueillant le plus de public dans le monde hispanophone, présentera plus de 1 500 évènements répartis sur 19 jours, et compte 2 500 lectures, présentations de livres et évènements artistiques avant sa fermeture lundi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...