L’Eglise d’Angleterre semble soutenir la position de Mirvis contre le Labour
Rechercher

L’Eglise d’Angleterre semble soutenir la position de Mirvis contre le Labour

Dans une critique voilée du parti d'opposition, l'archevêque de Canterbury affirme que les Juifs britanniques ressentent de l'insécurité à l'idée d'un Corbyn Premier ministre

L'archevêque de Canterbury Justin Welby au siège du grand rabbinat de Jérusalem, le 27 juin 2013 (Crédit : Raphael Ahren/Times of Israel)
L'archevêque de Canterbury Justin Welby au siège du grand rabbinat de Jérusalem, le 27 juin 2013 (Crédit : Raphael Ahren/Times of Israel)

L’Eglise d’Angleterre a exprimé mardi son soutien à la communauté juive, dans le contexte d’une montée de l’antisémitisme, et après que le grand-rabbin du pays s’est officiellement positionné contre le Parti travailliste et son chef, à l’approche des élections générales prévues le mois prochain.

Un communiqué de l’archevêque de Canterbury Justin Welby a mis en garde contre un « profond sens d’insécurité et les craintes ressenties par de nombreux Juifs britanniques ».

Ce communiqué a été diffusé quelques heures après que le rabbin Ephraim Mirvis a accusé le chef du Parti travailliste Jeremy Corbyn d’avoir laissé le « poison » de l’antisémitisme gagner son parti.

« Aucun de nous ne peut se permettre d’être complaisant. Exprimer son engagement contre l’antisémitisme par des mots doit s’accompagner d’un effort correspondant par une action visible », indique le communiqué de Justin Welby.

Il ne mentionne pas nommément Corbyn.

Cette déclaration de l’archevêque survient moins d’une semaine après que l’Eglise d’Angleterre a admis, dans un rapport conséquent, que les siècles d’antisémitisme chrétien ont contribué à la Shoah.

Dans une tribune parue lundi dans le Times, Justin Mirvis écrivait que c’est « l’âme même de notre pays qui est en jeu » le 12 décembre et ajoutait que Corbyn et ses alliés n’étaient pas parvenus à stopper les préjugés antisémites et « harcelaient » ceux qui tentaient de le défier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...