L’EJA appelle à reconnaître les fêtes juives comme des jours fériés
Rechercher

L’EJA appelle à reconnaître les fêtes juives comme des jours fériés

Les dates d'examen qui tombent en même temps que les fêtes juives ou Shabbat obligent les étudiants à choisir

Rabbi Menachem Margolin (Crédit : Autorisation de l'European Jewish Association)
Rabbi Menachem Margolin (Crédit : Autorisation de l'European Jewish Association)

Dans un communiqué publié aujourd’hui, l’European Jewish Association a appelé les dirigeants des institutions de l’Union européenne et les ministres européens de l’Education à donner le droit aux étudiants juifs à être absents de la classe pour pouvoir observer une journée religieuse.

Suite aux récentes plaintes concernant les dates d’examen qui coïncident avec les fêtes juives ou le Shabbat, les étudiants ont été contraints de choisir entre soit une obligation morale ou académique.

Dans la mesure où les universités représentent des bastions de la diversité culturelle, ils devraient être en mesure de réagir et de répondre aux besoins et aux croyances de leurs élèves, quelle que soit leur origine culturelle ou religieuse.

Le rabbin Menachem Margolin, le directeur général de l’European Jewish Association a déclaré que le « peuple juif a vécu en Europe depuis des milliers d’années et devraient avoir les mêmes droits que les citoyens européens ».

Même s’ils ont adopté les valeurs européennes, ils ne sont pas toujours en mesure de pratiquer librement leur religion. Mais les lignes directrices de l’UE consacrent désormais cette liberté. La liberté de religion est un droit individuel qui peut être exercé par tout le monde partout et l’Europe doit le respecter.

Pour cette raison, l’European Jewish Association demande aux dirigeants des institutions de l’Union européenne de soutenir la liberté de religion et se faisant de reconnaître le droit aux étudiants juifs d’être en mesure d’observer les fêtes religieuses et d’être dispensé de présence classe sans pénalités.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...