Les banques gazaouies commencent à distribuer les fonds qataris
Rechercher

Les banques gazaouies commencent à distribuer les fonds qataris

L'émissaire de Doha a indiqué que seulement 60 000 familles bénéficieront de l'allocation, contre 100 000 annoncées dimanche

Des employés aident les Palestiniens à recevoir l'aide financière apportée par le Qatar aux familles défavorisées au bureau central de poste de Gaza City, le 26 janvier 2019 (Crédit : Mahmud Hams/AFP)
Des employés aident les Palestiniens à recevoir l'aide financière apportée par le Qatar aux familles défavorisées au bureau central de poste de Gaza City, le 26 janvier 2019 (Crédit : Mahmud Hams/AFP)

Les banques postales de la bande de Gaza ont commencé jeudi matin à distribuer des petites coupures qataries aux familles palestiniennes défavorisées, selon les sites d’information palestiniens.

Les photos publiées par Sawa, un organe de presse basé à Gaza, montrent de longues files d’attentes devant les banques et des Gazaouis attendant de toucher leurs allocations.

Les familles de l’enclave attendent depuis dimanche que les fonds soient distribués, après que Mohammed al-Emadi, un émissaire qatari qui supervise le Comité de reconstruction de Gaza, soit arrivé dans l’enclave avec au moins 10 millions de dollars.

Emadi a déclaré dimanche que 100 000 familles défavorisées recevraient des allocations sous la forme de coupures de 100 dollars, mais mercredi, il a ramené à 60 000 le nombre de familles bénéficiaires.

Il a ajouté que les allocations qui devaient bénéficier aux 40 000 familles restantes – soit 4 millions de dollars – serviraient finalement « à mener à bien d’autres projets durables qui seront annoncés dans le futur ».

Un porte-parole du Comité de reconstruction de Gaza n’a pas répondu à nos appels.

Emadi a déclaré que la décision de repenser les versements a été prise après des consultations avec « les ministères et les parties concernées » et dans le cadre d’un effort « pour optimiser les fonds qataris », sans donner davantage de détails.

Il a déclaré dans un communiqué que des « problèmes techniques » non spécifiés avaient causé les retards dans le versement.

Mohammed al-Emadi, président de la Commission nationale du Qatar pour la reconstruction de Gaza, s’exprime lors d’une conférence de presse dans la ville de Gaza, le 25 janvier 2019. (Mahmud Hams/AFP)

Le ministère des Communications à Gaza a déclaré dans un communiqué mercredi que les banques postales distribueraient les petites allocations qataries aux familles défavorisées jeudi, dimanche, lundi et mercredi, entre 8 heures et 15 heures.

Le ministère a également publié un lien sur sa page web sur lequel les Palestiniens peuvent vérifier leur éligibilité à cette allocation de 100 dollars.

Lors du dernier voyage de l’émissaire qatari à Gaza mi-mai, les banques postales ont distribué des coupures de 100 dollars à des dizaines de milliers de familles palestiniennes.

Au terme de ce voyage, Emadi avait dit aux journalistes à Gaza Ville que Doha continuerait à fournir « un soutien financier aux familles pauvres et modestes de Gaza pendant une période de six mois », soulignant que cela correspondrait aux 180 millions de dollars que l’Etat du Golfe a promis à l’enclave la semaine précédente.

Le Qatar a annoncé le 6 mai qu’il verserait 480 millions de dollars à la Cisjordanie et à Gaza « pour aider le peuple palestinien frère à répondre à ses besoins vitaux ». Des responsables de l’AP ont ultérieurement déclaré que Doha donnerait 300 millions sous forme de prêt à Ramallah et 180 millions à Gaza.

53 % des Palestiniens de Gaza vivent dans la pauvreté, selon un rapport des Nations unies. 80 % d’entre eux dépendent de l’aide internationale selon l’UNRWA, l’agence onusienne chargée de l’aide dans les secteurs de la santé, l’éducation et autres pour les réfugiés palestiniens.

Le Qatar a accepté de fournir des bourses aux familles défavorisés de Gaza dans le cadre d’un récent accord de cessez-le-feu entre Israël et les groupes terroristes dans la bande de Gaza.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...