Rechercher

Les forces armées ukrainiennes remercient Israël pour son soutien

"Les forces armées ukrainiennes sont reconnaissantes du soutien et de l'assistance d'Israël", a écrit l'état-major de l'armée ukrainienne sur Facebook

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le grand rabbin de la synagogue Brodsky de Kiev, le rabbin Moshe Azman, lors d'une prière, le 8 août 2022. (Crédit : Lazar Berman/The Times of Israel)
Le grand rabbin de la synagogue Brodsky de Kiev, le rabbin Moshe Azman, lors d'une prière, le 8 août 2022. (Crédit : Lazar Berman/The Times of Israel)

Alors que le ministre ukrainien de la Défense a déclaré dans une interview, publiée vendredi, que les politiciens israéliens auront « honte » d’avoir choisi de ne pas se tenir aux côtés de l’Ukraine dans le cadre de l’invasion du territoire par la Russie, l’état-major des forces armées ukrainiennes a publié un message ce mercredi sur sa page Facebook, remerciant Israël pour son soutien.

Bien que les hauts responsables ukrainiens aient récemment intensifié leurs critiques à l’égard d’Israël en raison de sa réticence à fournir des systèmes de défense aérienne, l’état-major général a publié des photos du voyage en Israël du grand rabbin Moshe Azman de la synagogue Brodsky de Kiev, qui s’efforce de rallier les Israéliens à l’Ukraine.

« Les forces armées ukrainiennes sont reconnaissantes du soutien et de l’assistance d’Israël », pouvait-on lire dans le message, qui précise que deux soldats ukrainiens blessés et soignés en Israël étaient également présents.

De son côté, le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait noté une « tendance positive » dans les relations de Kiev avec Israël après que les deux pays ont partagé des renseignements sur l’utilisation par la Russie des drones iraniens.

Le dirigeant ukrainien a expliqué que la première requête qu’il avait soumise à l’État juif – fin février, alors que la guerre venait de commencer – avait concerné des systèmes radio « parce qu’Israël fabrique des systèmes radio de haute qualité ». Avaient suivi ensuite des demandes d’armes antiaériennes, comme la mise à disposition du Dôme de fer.

L’appel le plus récent lancé par les autorités de Kiev a porté sur des drones développés en Israël après l’utilisation, par la Russie, de drones kamikazes fabriqués en Iran qui se sont abattus dans tout le pays avec des effets dévastateurs.

Tout en offrant une assistance humanitaire, l’État juif a conservé une politique stricte à l’égard de l’Ukraine en se refusant à livrer une aide militaire depuis l’invasion du territoire ukrainien, le 24 février – refusant notamment de fournir des systèmes qui pouvaient aider à intercepter les missiles et les drones russes.

Dans une interview avec l’émission de télévision d’investigation israélienne « Uvda », diffusée lundi soir en Israël, Zelensky a suggéré que l’utilisation récente d’armes iraniennes par la Russie pourrait être le coup de pouce dont Israël a besoin pour adopter une position plus active à l’égard de la guerre en Ukraine, mettant en garde contre une « nouvelle grande union » composée de Moscou et de Téhéran. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...