Rechercher

Les ministres approuvent une aide « immédiate » aux communautés frontalières de Gaza

La compensation couvrira également les 3 jours précédant l’opération Aube, lorsque les restrictions de mouvement imposées par l'armée israélienne ont bloqué de nombreuses villes

Le Premier ministre Yair Lapid dirigeant une réunion du cabinet au bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 14 août 2022. (Crédit : Ohad Zwigenberg/POOL)
Le Premier ministre Yair Lapid dirigeant une réunion du cabinet au bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 14 août 2022. (Crédit : Ohad Zwigenberg/POOL)

Les ministres du gouvernement ont approuvé dimanche une « assistance et une compensation immédiate » pour les résidents des villes proches de la bande de Gaza, suite à l’opération Aube qui a duré trois jours la semaine dernière à l’encontre du groupe terroriste palestinien du Jihad islamique.

« Ce gouvernement ne disparaît pas dès que les tirs cessent. Nous nous sommes assis avec les responsables des autorités locales de la zone adjacente à la bande de Gaza et l’aide présentée aujourd’hui est le résultat d’un travail conjoint », a été précisé dans une déclaration.

La compensation couvrira également les trois jours précédant l’opération, lorsque les restrictions de mouvement imposées par l’armée israélienne en prévision d’une attaque à la frontière ont contraint de nombreuses villes à être en état de confinement.

Le plan prévoit l’établissement de priorités et l’avancement des dédommagements, couvrant les dépenses que les autorités locales ont dû engager pendant les combats.

En outre, le plan vise à aider à renforcer les systèmes de communication des autorités et les systèmes électriques d’urgence, et à installer davantage d’abris anti-bombes mobiles, a précisé le communiqué.

A LIRE : Quelque 40 000 habitants d’Ashkelon n’ont toujours pas d’abri anti-bombe adéquat

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...