Les troupes jordaniennes tuent un homme qui tentait de rejoindre Israël
Rechercher

Les troupes jordaniennes tuent un homme qui tentait de rejoindre Israël

L'armée israélienne a souligné que l'incident s'est produit sur le sol jordanien alors qu'un groupe de trois personnes tentait de traverser la frontière

Vue de la clôture frontalière entre Israël et la Jordanie dans la vallée du Jourdain en Cisjordanie, le 13 février 2019. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Vue de la clôture frontalière entre Israël et la Jordanie dans la vallée du Jourdain en Cisjordanie, le 13 février 2019. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Un Jordanien a été abattu par l’armée jordanienne alors qu’il tentait de passer en Israël samedi, ont rapporté les médias israéliens.

L’incident est survenu quelques heures après que les soldats israéliens ont arrêté cinq infiltrés à la frontière en provenance de Jordanie après plusieurs heures de recherches.

Dans le deuxième incident, trois suspects se sont approchés d’une barrière frontalière entre Israël et la Jordanie.

Les forces jordaniennes les ont interpellés et ont ouvert le feu lorsque l’un des suspects a continué à s’approcher de la clôture, a rapporté la Douzième chaîne news.

On ignore ce qui est arrivé aux deux autres individus.

L’armée israélienne a déclaré qu’elle examinait l’affaire et a souligné que l’incident s’était déroulé sur le sol jordanien.

Quelques heures plus tôt, les troupes de Tsahal ont arrêté cinq Jordaniens qui avaient traversé la frontière plus tôt dans la journée.

Après avoir identifié le passage du groupe, l’armée a lancé une chasse à l’homme dans la matinée. Un suspect a été rapidement arrêté et les quatre autres ont été capturés près de la mer Morte en début d’après-midi.

Les individus n’étaient pas armés. L’armée a déclaré qu’elle pensait qu’il s’agissait d’immigrants illégaux et qu’ils ne représentaient pas de danger.

Jeudi matin, les soldats ont arrêté deux suspects qui avaient traversé le nord d’Israël depuis le Liban, après une chasse à l’homme de plusieurs heures, dans un contexte de tensions croissantes le long de la difficile frontière nord.

Les deux hommes semblaient être des migrants du Liban, entrés en Israël dans l’espoir de trouver du travail. Ils ont été interrogés par les forces de sécurité israéliennes, a indiqué l’armée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...