L’imam de la Branche Nord du Mouvement islamique assigné à résidence
Rechercher

L’imam de la Branche Nord du Mouvement islamique assigné à résidence

Le cheikh Raëd Saleh, qui avait entre autres félicité trois Arabes israéliens qui avaient abattu deux policiers près du mont du Temple, sera libéré jeudi

Raëd Saleh, au centre, à son arrivée au tribunal de Rishon Lezion, le 15 août 2017. (Crédit ; Jack Guez/AFP)
Raëd Saleh, au centre, à son arrivée au tribunal de Rishon Lezion, le 15 août 2017. (Crédit ; Jack Guez/AFP)

Le tribunal de district de Haïfa a ordonné mercredi la libération conditionnelle d’un islamiste controversé qui est emprisonné pour incitation au terrorisme.

Le cheikh Raëd Saleh, l’un des principaux membres de la branche nord du mouvement islamique, désormais interdite en Israël, a été arrêté en août pour avoir félicité trois Arabes israéliens qui avaient abattu deux policiers près du mont du Temple un mois auparavant.

Le tribunal a décidé que Saleh sera libéré jeudi et assigné à son domicile en attendant son audition d’appel.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...