Israël en guerre - Jour 234

Rechercher

Dani Miran plaide en faveur d’un accord, exhorte Sinwar à « faire preuve d’humanité »

Dani Miran prenant la parole lors d'un rassemblement, peu après que le Hamas a publié une vidéo de propagande de son fils Omri, enlevé le 7 octobre et détenu par le Hamas à Gaza, sur la Place des Otages, à Tel Aviv, le 27 avril 2024. (Crédit : Capture d'écran du Forum des familles des otages et disparus)
Dani Miran prenant la parole lors d'un rassemblement, peu après que le Hamas a publié une vidéo de propagande de son fils Omri, enlevé le 7 octobre et détenu par le Hamas à Gaza, sur la Place des Otages, à Tel Aviv, le 27 avril 2024. (Crédit : Capture d'écran du Forum des familles des otages et disparus)

S’adressant à des milliers de personnes sur la Place des Otages à Tel Aviv, Dani Miran décrit ce qu’il a ressenti en voyant le message filmé de son fils, Omri Miran, 46 ans, à Gaza que le groupe terroriste palestinien du Hamas a diffusé plus tôt dans la journée.

« Comme je m’y attendais, il avait de la barbe. Parce qu’il n’a rien pour se raser », dit Dani à propos d’Omri, que les terroristes du Hamas ont enlevé le 7 octobre dans le kibboutz Nir Oz. « J’ai vu autre chose – j’ai scruté chaque millimètre de l’image – j’ai vu qu’il ne se brossait pas les dents non plus. »

Dani, qui s’est laissé pousser la barbe depuis l’enlèvement de son fils, promet de la raser avec son fils à son retour.

Dans la vidéo de trois minutes d’Omri et d’un autre otage, Keith Siegel, 64 ans, ils s’identifient, parlent à leurs familles et disent qu’ils espèrent un accord qui leur permettrait, ainsi qu’à d’autres otages, de rentrer chez eux.

Les otages Keith Siegel (à droite) et Omri Miran, dans une vidéo de propagande du Hamas diffusée le 27 avril 2024. (Crédit : Capture d’écran Telegram)

Dani s’adresse à la foule sur la Place des otages : « J’espère qu’un accord va vraiment être conclu maintenant. »

Il appelle Yahya Sinwar, le chef du Hamas à Gaza, à « faire un petit pas et à épargner l’effusion de sang pour les deux peuples ». Il poursuit en s’adressant à Sinwar : « Faites preuve d’un peu d’humanité et le cabinet [israélien] vous rendra la pareille, j’en suis sûr. »

Au Premier ministre Benjamin Netanyahu et au cabinet de guerre, Dani dit : « Approuvez n’importe quel accord, n’importe quel accord qui soit réalisable. Je vous implore, une seule requête : prenez la décision maintenant. »

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.