Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

Des familles d’otages manifestent devant la Kirya pendant que le cabinet de guerre se réunit

Les familles des otages réunies pour exiger un accord sur les otages avant la réunion du cabinet de guerre, devant les quartiers généraux de l'armée de la Kirya, à Tel Aviv, le 25 avril 2024. (Crédit : Danor Aharon/Mouvement de protestation pour la démocratie)
Les familles des otages réunies pour exiger un accord sur les otages avant la réunion du cabinet de guerre, devant les quartiers généraux de l'armée de la Kirya, à Tel Aviv, le 25 avril 2024. (Crédit : Danor Aharon/Mouvement de protestation pour la démocratie)

Des membres de familles d’otages de Gaza manifestent devant les quartiers généraux de l’armée de la Kirya à Tel Aviv, où le cabinet de guerre se réunit actuellement et où le cabinet de sécurité devrait se réunir plus tard dans la journée.

Les réunions porteront sur la prochaine opération de l’armée israélienne à Rafah, la ville la plus méridionale de Gaza, ainsi que sur la possibilité de conclure un accord avec le groupe terroriste palestinien du Hamas pour la libération des 129 otages enlevés le 7 octobre, malgré l’impasse dans laquelle semblait se trouver le dernier cycle de négociations.

Des manifestants diffusent les images de Hersh Goldberg-Polin publiées la veille par le Hamas sur des écrans géants à l’extérieur de la base militaire, tandis que des membres de la famille et des manifestants demandent au gouvernement d’accepter tout accord qui leur serait proposé plutôt que de poursuivre l’incursion terrestre annoncée.

Les sœurs de Liri Albag, 19 ans, captive, s’adressent au gouvernement depuis l’extérieur de la Kirya, lui demandant de « cesser de traîner les pieds, d’être courageux et d’accepter n’importe quel accord qui vous sera proposé ».

La rue est fermée à la circulation et les manifestants se tiennent au milieu, comptant jusqu’à 202 à l’aide de mégaphones pour représenter chaque jour qui s’est écoulé depuis l’assaut barbare du groupe terroriste palestinien du Hamas sur le sud d’Israël le 7 octobre sans que les otages aient été libérés.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.