Israël en guerre - Jour 287

Rechercher

Des milliers de personnes manifestent malgré la reprise des pourparlers pour les otages

Des manifestations anti-government réclamant des élections législatives immédiates, à la jonction d'Amiad dans le nord d'Israël, le 6 juillet 2024. (Crédit : Shay Zeltzer/Mouvement de protestation pour la démocratie)
Des manifestations anti-government réclamant des élections législatives immédiates, à la jonction d'Amiad dans le nord d'Israël, le 6 juillet 2024. (Crédit : Shay Zeltzer/Mouvement de protestation pour la démocratie)

Alors que des informations font état d’une nouvelle série de pourparlers avec le groupe terroriste palestinien du Hamas sur un accord visant à récupérer les otages de Gaza, des manifestants anti-gouvernement se rassemblent pour commémorer le 9ème mois qui s’est écoulé depuis le pogrom du 7 octobre.

À l’instar des semaines précédentes, des milliers de manifestants se rassemblent dans tout le pays, du carrefour Amiad en Galilée à Mitzpe Ramon dans le Néguev. La plupart des rassemblements devraient attirer des dizaines, voire des centaines de manifestants.

Le principal rassemblement a lieu rue Kaplan à Tel Aviv, où des dizaines de milliers de personnes participent aux rassemblements anti-gouvernement hebdomadaires chaque week-end. Un autre grand rassemblement a lieu à Jérusalem, ainsi qu’à Haïfa et à Césarée, en face de la résidence privée du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Les dirigeants du mouvement de protestation ont déclaré qu’ils allaient accroître la pression sur le gouvernement cette semaine en organisant une série d’événements à partir de dimanche, notamment une manifestation devant le domicile d’Arnon Bar-David, le chef de l’organisation syndicale de la Histadrout, exigeant que l’organisation participe à des actions de protestation.

À Tel Aviv, le rassemblement anti-gouvernement se déroule en même temps qu’un autre rassemblement hebdomadaire pour la libération des otages, dont les organisateurs assurent qu’il n’est pas partisan. Il est souvent l’occasion de critiquer le gouvernement et d’exiger qu’il accepte les conditions du Hamas pour un accord, qui comprennent un cessez-le-feu temporaire.

Des milliers de personnes participent à ce rassemblement sur la Place des Otages, organisé par le Forum des familles des otages et disparus. Le thème du rassemblement de cette semaine sur la Place des Otages fait référence au 9ème mois.

Les organisateurs, qui ont mis l’accent la semaine dernière sur les frères et sœurs des otages, indiquent que le rassemblement de cette semaine se concentre sur les mères, avec des discours de Danielle Aloni, qui a été libérée des geôles du Hamas après 49 jours avec sa fille Emilia, âgée de 6 ans, et de Simona Steinbrecher, mère de Doron Steinbrecher, que les terroristes du Hamas ont enlevé le 7 octobre et emmené de force dans la bande de Gaza.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.