Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

Hamas : L’insistance de Netanyahu sur l’opération Rafah est une question « clé » dans les pourparlers du Caire

Osama Hamdan, haut responsable du Hamas, lors d'un rassemblement organisé par le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah pour exprimer sa solidarité avec le peuple palestinien, dans la banlieue sud de Beyrouth, au Liban, le 17 mai 2021. (Crédit : Hassan Ammar/AP)
Osama Hamdan, haut responsable du Hamas, lors d'un rassemblement organisé par le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah pour exprimer sa solidarité avec le peuple palestinien, dans la banlieue sud de Beyrouth, au Liban, le 17 mai 2021. (Crédit : Hassan Ammar/AP)

Un haut responsable du groupe terroriste palestinien du Hamas a déclaré à Al Jazeera que l’insistance du Premier ministre Benjamin Netanyahu sur le fait qu’Israël entrera dans la ville de Rafah, à l’extrême sud de Gaza, indépendamment d’un éventuel échange d’otages, est un « élément clé » discuté dans les pourparlers en cours au Caire aujourd’hui.

« Malheureusement, Netanyahu a clairement déclaré que, quoi qu’il arrive, qu’il y ait ou non un cessez-le-feu, il poursuivra l’attaque », a déclaré à Al Jazeera le porte-parole du Hamas, Osama Hamdan.

« Cela signifie qu’il n’y aura pas de cessez-le-feu et que l’attaque se poursuivra, ce qui va à l’encontre de ce que nous discutons », a-t-il ajouté.

Le porte-parole du Hamas affirme que les discussions avec les médiateurs égyptiens et qataris « avancent », mais qu’elles se concentrent sur « la question principale, à savoir le cessez-le-feu complet et le retrait total de Gaza ».

Le Hamas a demandé la fin complète de la guerre, déclenchée par son assaut barbare et sadique sur le sud d’Israël le 7 octobre, et le retrait de toutes les troupes de l’armée israélienne de Gaza, tandis que Jérusalem insiste sur le fait qu’elle continuera à combattre le groupe terroriste palestinien au pouvoir dans la bande de Gaza après une trêve dans les combats pour libérer les otages.

« Nous voulons au moins savoir ce que signifie exactement sa déclaration et la réaction des médiateurs. Nous comprenons que tout accord de cessez-le-feu signifie qu’il n’y aura plus d’attaques contre Gaza et Rafah », aurait déclaré Hamdan.

Le représentant du groupe terroriste palestinien a également affirmé que les États-Unis pourraient mettre fin à la guerre à Gaza immédiatement s’ils le souhaitaient.

Si l’administration américaine dit clairement à Netanyahu « ça suffit », je vous assure que c’est ce qui se passera », a-t-il affirmé.

Plus tôt dans la journée, des médias arabes ont indiqué que les États-Unis avaient donné l’assurance qu’Israël retirerait toutes ses troupes de Gaza à l’issue de la troisième phase d’une éventuelle libération d’otages, bien qu’un responsable israélien ait semblé rejeter ces informations d’emblée.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.