Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

La famille d’un Français porté disparu en Israël porte plainte à Paris contre le Hamas

La famille d’un Français résidant en Israël a porté plainte jeudi à Paris contre le Hamas, l’accusant d’avoir enlevé leur proche et demandant à ce que le groupe terroriste palestinien soit poursuivi pour crimes contre l’humanité, a annoncé son avocat Nathanaël Majster.

La plainte a été déposée auprès du Parquet national antiterroriste (Pnat), a-t-il précisé.

Ce jour-là, Marc Perez, un Français né en Israël et âgé de 51 ans, a « reçu un appel » de sa fille âgée de 20 ans, qui participait à la rave où des terroristes palestiniens ont fait irruption, tuant 270 personnes d’après les autorités.

« Immédiatement, Marc Perez a pris son véhicule et s’est rendu sur les lieux du massacre pour tenter de sauver sa fille », détaille la plainte consultée par l’AFP.

Alors que la jeune fille parvient à « s’enfuir des lieux », la famille n’a plus de nouvelles du père. Elle soupçonne qu’il a été enlevé par le Hamas, n’ayant pas retrouvé son corps dans les hôpitaux israéliens.

« Il n’y a aucun élément montrant qu’il a été blessé ou tué actuellement, tout porte à croire qu’il a été enlevé », a expliqué à l’AFP Me Majster. La famille, contactée par les enquêteurs israéliens, a indiqué que certaines de ses affaires avaient été retrouvées: sa voiture, son téléphone portable et une chaussure.

La famille attend « de la justice française (…) que Marc Perez soit recherché et ramené sain et sauf dans sa famille ».

Elle demande que le Hamas, les Brigades al-Qassam (la branche militaire du mouvement) et toute personne physique « que les investigations feront connaître » soient poursuivis pour crimes contre l’humanité.

La plainte dénonce le « mode opératoire des massacres et enlèvements de civils », mais aussi « l’idéologie qui sous-tend ces massacres », accusant le Hamas « d’intention génocidaire ».

« Le caractère particulièrement atroce de l’exécution des victimes paraît également témoigner d’une volonté de s’en prendre à l’essence même des victimes, derrière leur existence afin de s’en prendre à travers eux à l’essence d’un groupe de personnes, à ce qui les réunit : leur judaïté », toujours selon la plainte.

 

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.