Rechercher

Le Conseil de sécurité de l’ONU tiendra une réunion d’urgence

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Riyad Mansour, ambassadeur palestinien aux Nations unies. (Crédit: United Nations Media Center)
Riyad Mansour, ambassadeur palestinien aux Nations unies. (Crédit: United Nations Media Center)

L’ambassadeur palestinien à l’ONU, Riyad Mansour, affirme dans un communiqué que le Conseil de sécurité de l’ONU va tenir une réunion d’urgence à huis clos lundi pour discuter de la dernière escalade entre Israël et le Jihad islamique palestinien dans la bande de Gaza.

La réunion a été demandée par les Émirats arabes unis – un des membres du Conseil de sécurité de l’ONU – ainsi que par la Chine, la France, l’Irlande et la Norvège, explique Afra Mahash al-Hameli, directrice des communications stratégiques du ministère des Affaires étrangères des Émirats arabes unis, dans un communiqué.

« Les Émirats arabes unis ont souligné la nécessité de rétablir le calme dans la bande de Gaza, de freiner l’escalade et de préserver la vie des civils », dit-elle, ajoutant qu’Abou Dhabi « exprime sa profonde inquiétude face à l’escalade actuelle et appelle à faire preuve de la plus grande retenue, pour éviter d’être entraîné vers de nouveaux degrés de violence et d’instabilité. »

Au cours de la réunion de lundi, les membres du Conseil de sécurité discuteront « des développements actuels et des moyens de soutenir les efforts internationaux pour parvenir à une paix globale et juste », précise le haut fonctionnaire émirati.

La décision de tenir une réunion intervient quelques heures après que la mission palestinienne auprès de l’ONU a contacté les membres du Conseil de sécurité pour leur demander « d’assumer [leurs] responsabilités en mettant fin à l’agression israélienne contre notre peuple dans la bande de Gaza et en fournissant une protection internationale au peuple palestinien », indique le bureau de M. Mansour dans un communiqué.

C’est vous qui le dites...