Israël en guerre - Jour 195

Rechercher

Qatar : Le Hamas confirme avoir reçu des médicaments pour les otages et avoir commencé à les livrer

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Des ouvriers et du personnel déchargent l'aide médicale livrée par le Comité international de la Croix-Rouge à l'hôpital Nasser de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza, le 9 décembre 2023, alors que les batailles entre Israël et le Hamas se poursuivent. (Crédit : AFP)
Des ouvriers et du personnel déchargent l'aide médicale livrée par le Comité international de la Croix-Rouge à l'hôpital Nasser de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza, le 9 décembre 2023, alors que les batailles entre Israël et le Hamas se poursuivent. (Crédit : AFP)

Le Qatar a reçu la confirmation du Hamas que le groupe terroriste a reçu les médicaments pour les otages à Gaza et qu’il a commencé à les livrer aux Israéliens enlevés, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères de Doha dans un communiqué.

À la mi-janvier, le Qatar a annoncé qu’il avait réussi à négocier un accord entre Israël et le Hamas qui prévoyait la livraison de médicaments à certains otages dans le besoin, ainsi que de fournitures médicales pour les civils de Gaza.

Depuis l’annonce, cependant, il n’y a eu aucune confirmation que les médicaments étaient parvenus aux otages.

L’annonce faite par le Qatar semble être ce qui se rapproche le plus d’une telle confirmation, mais elle ne contient aucune preuve que les médicaments ont effectivement été reçus.

Un diplomate au fait des négociations a déclaré au Times of Israel au début du mois que la présentation d’une telle preuve ne faisait pas partie de l’accord et qu’il était peu probable qu’elle soit présentée. Cependant, ils ont noté que le Hamas veut garder les otages en vie, car ils ont plus de valeur pour le groupe terroriste que s’ils n’étaient pas en vie. Il a donc intérêt à ce que les otages reçoivent les médicaments, a déclaré le diplomate.

En outre, ils ont noté que les affirmations des familles de certains otages selon lesquelles leurs proches n’avaient pas reçu de médicaments pouvaient être dues au fait qu’ils ne figuraient pas sur la liste des quelques dizaines d’otages désignés pour recevoir des médicaments.

En début de semaine, la Douzième chaîne a fait état d’une initiative indépendante de plusieurs familles d’otages qui ont réussi à faire parvenir des médicaments à Gaza pour leurs proches en novembre, mais là encore, on ignore si les médicaments étaient arrivés à destination.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.