Israël en guerre - Jour 65

Rechercher

Starlink fournira ses services aux « organisations reconnues à l’international » à Gaza

Le PDG de X (anciennement Twitter) Elon Musk quitte le Forum Insight sur l’intelligence artificielle organisé par le Sénat américain, au Capitole des États-Unis à Washington DC, le 13 septembre 2023. (Crédit : Mandel Ngan/AFP)
Le PDG de X (anciennement Twitter) Elon Musk quitte le Forum Insight sur l’intelligence artificielle organisé par le Sénat américain, au Capitole des États-Unis à Washington DC, le 13 septembre 2023. (Crédit : Mandel Ngan/AFP)

Elon Musk a annoncé que son système de communication par satellite Starlink « soutiendra la connectivité des organisations d’aide reconnues à l’international » à Gaza.

Musk a fait cette annonce sur X, ex-Twitter, en réponse à un communiqué de la représentante américaine Alexandria Ocasio-Cortez qui a estimé que la coupure des services de communication au sein de l’enclave côtière était « inacceptable ».

Les groupes d’aide ont indiqué qu’ils n’étaient plus en capacité de communiquer avec leurs équipes dans la bande de Gaza après la coupure des services de téléphonie et d’internet, une coupure entraînée par les bombardements intenses qui viennent appuyer l’opération terrestre qui ne cesse de prendre de l’ampleur.

Le système Starlink, de l’entreprise SpaceX, qui appartient à Musk, a été aussi déployé en Ukraine après l’invasion du pays par la Russie, en février 2022.

Le réseau, qui aide les soldats à opérer dans des secteurs où les moyens de communication ne fonctionnent plus, est un outil déterminant pour Kiev dans sa bataille. Toutefois, Musk a empêché l’Ukraine d’éliminer la flotte de la marine russe dans la mer Noire, l’année dernière, en interdisant l’accès à internet via Starlink.

Depuis que le milliardaire a acheté Twitter l’année dernière, qu’il a rebaptisé X, les experts indiquent que la plateforme, ne se contentant pas de ne pas être fiable, fait activement la promotion de mensonges.

La directrice-générale de X, Linda Yaccarino, a assuré que le réseau social avait supprimé des centaines de comptes liés au Hamas et fait disparaître des milliers de contenus depuis l’assaut meurtrier commis en Israël par ses terroristes.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.