Israël en guerre - Jour 293

Rechercher

Tel Aviv : Des centaines de personnes et de ballons orange pour le premier anniversaire de l’otage Kfir Bibas

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Des centaines de personnes tenant des ballons oranges pour marquer l'anniversaire de l'otage Kfir Bibas, "Place des Otages", à Tel Aviv, le 18 janvier 2024. (Crédit : Autorisation)
Des centaines de personnes tenant des ballons oranges pour marquer l'anniversaire de l'otage Kfir Bibas, "Place des Otages", à Tel Aviv, le 18 janvier 2024. (Crédit : Autorisation)

Une foule de centaines de personnes tenant des ballons orange se rassemble sur la « Place des Otages », à Tel Aviv, pour marquer le premier anniversaire de Kfir Bibas.

Kfir a passé un quart de sa vie en captivité, rappelle le maître de cérémonie. Kfir, ainsi que son frère Ariel, âgé de 4 ans, et leurs parents Shiri et Yarden, ont été enlevés le 7 octobre du kibboutz Nir Oz vers Gaza.

Sur scène, des enfants tiennent des affiches de la famille Bibas ornées de ballons orange et portant l’inscription « L’anniversaire le plus triste du monde ». L’artiste Tal Museri consacre la première chanson aux mères et aux pères héroïques.

« Embrasse tes enfants, mon enfant, suis ton propre chemin », chante Museri.

Des centaines de personnes tenant des ballons oranges pour marquer l’anniversaire de l’otage Kfir Bibas, « Place des Otages », à Tel Aviv, le 18 janvier 2024. (Crédit : Autorisation)

L’actrice Miriam Zohar, lauréate du Prix Israël, déclare qu’elle ne souhaite qu’une chose : fêter le premier anniversaire de Kfir avec lui sur la Place [des Otages]. « Ramenez-les à la maison maintenant », clame-t-elle.

Yifat Zailer, une cousine de Bibas, remercie la foule. « Nous avons une voix importante et faisons en sorte que personne n’ait à fêter un autre anniversaire en captivité », affirme-t-elle.

La foule se tient prête.

Les cousins de Shiri lisent une lettre de la sœur de Yarden, Ofri Bibas, actuellement en mission à l’étranger : « Il y a tant de choses que nous n’avons pas pu faire avec toi. Est-ce que tu parles, est-ce que tu marches ? Le plus beau cadeau que nous pourrions te faire serait de te ramener à la maison. »

Kfir Bibas et sa mère Shiri Bibas, qui ont été enlevés à Gaza par des terroristes du Hamas, ainsi que le frère de Kfir, Ariel, et son père, Yarden, au kibboutz Nir Oz le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)

Le cousin de Shiri Bibas, Yosi Shnaïder, affirme qu’un enfant d’un an devrait voir des couleurs au lieu d’être dans un tunnel sombre, qu’on devrait lui lire des livres au lieu d’entendre les voix des terroristes palestiniens du Hamas.

« Ils doivent être libérés aujourd’hui et nous ne devons pas les oublier un seul instant. Plus de visages tristes ! Nous devons crier au ciel que ce sont nos enfants, nos frères et sœurs, nos parents et nos grands-parents qui sont là », poursuit Shnaïder.

« Je ne sais même pas si Shiri sait que nous sommes le 18. Mais serre bien fort les enfants et on se reverra bientôt », ajoute-t-il.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.