Israël en guerre - Jour 196

Rechercher

Tsahal confirme la mort d’un chef du Hezbollah et de son adjoint lors d’une frappe au sud-Liban la nuit dernière

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Ali Muhammad al-Debes, 48 ans, un commandant du Hezbollah qui aurait été tué lors d'une frappe de l’armée israélienne le 14 février 2024. (Crédit : Hezbollah)

Ali Muhammad al-Debes, 48 ans, un commandant du Hezbollah qui aurait été tué lors d'une frappe de l’armée israélienne le 14 février 2024. (Crédit : Hezbollah)


L’armée israélienne affirme avoir éliminé un haut commandant du Hezbollah au sein de la force d’élite Radwan du groupe terroriste chiite libanais, ainsi que son adjoint, lors d’une frappe dans le sud du Liban hier.

Tsahal indique que des avions de combat ont frappé hier soir un bâtiment utilisé par le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah à Nabatieh, tuant Ali Muhammad al-Debes et son adjoint Hassan Ibrahim Issa.

Selon l’armée, al-Debes, commandant de la force Radwan, était l’un des cerveaux de l’attentat à la bombe à la jonction de Megiddo, dans le nord d’Israël, en mars 2023, et avait planifié et mené d’autres attaques contre Israël, y compris au cours de la guerre en cours.

Selon les médias, il était responsable des affaires palestiniennes au sein du groupe terroriste du Hezbollah.

Tsahal a également frappé plusieurs positions du Hezbollah au cours des dernières heures, à Blida et Maroun al-Ras, dans le sud du Liban.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.