Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

Tsahal publie de nouveaux renseignements sur l’utilisation par le Hamas des hôpitaux de Gaza à des fins terroristes

L'hôpital indonésien Rumah Sakit, dans la ville de Gaza, le 1er novembre 2023. (Crédit : Bashar Taleb/AFP)
L'hôpital indonésien Rumah Sakit, dans la ville de Gaza, le 1er novembre 2023. (Crédit : Bashar Taleb/AFP)

Lors d’une conférence de presse internationale, le porte-parole de l’armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, révèle de nouvelles informations et preuves montrant que le Hamas utilise des installations médicales dans la bande de Gaza à des fins terroristes. Hagari présente une vidéo montrant une entrée souterraine de l’hôpital Sheikh Hamad, qui, selon lui, est reliée aux réseaux de tunnels du Hamas.

Une autre vidéo montre des hommes armés du Hamas ouvrant le feu sur les forces israéliennes depuis l’hôpital.

« Comme s’il ne suffisait pas que nous ayons mis au jour un tunnel sous l’hôpital, les terroristes ont également tiré sur nos soldats depuis l’intérieur de l’hôpital », explique M. Hagari.

Il précise que Tsahal dispose de renseignements sur l’existence d’un réseau de tunnels sous le soi-disant hôpital indonésien, ainsi que d’images aériennes montrant des lance-roquettes à quelques dizaines de mètres du complexe.

« Le Hamas a systématiquement construit l’hôpital indonésien pour dissimuler son infrastructure terroriste souterraine », explique M. Hagari.

Il présente également des enregistrements d’appels entre des responsables du Hamas décrivant leur utilisation des réserves de carburant appartenant à l’hôpital indonésien.

L’armée israélienne a déjà accusé le Hamas d’avoir installé sa principale base d’opérations sous l’hôpital Shifa, le plus grand centre médical de Gaza, et d’accumuler du carburant à des fins terroristes.

Par ailleurs, M. Hagari indique que l’armée israélienne a déployé d’intenses efforts pour avertir les Palestiniens d’évacuer le nord de la bande de Gaza vers le sud.

L’armée de l’air israélienne a largué plus d’un million et demi de tracts dans le nord de la bande de Gaza et a passé plus de 20 000 appels téléphoniques à des personnes clés dans ces zones, afin d’inciter la population civile à évacuer.

« Notre guerre est contre le Hamas, pas contre les civils de Gaza. Nous n’accepterons pas l’utilisation cynique des hôpitaux par le Hamas pour dissimuler son infrastructure terroriste. L’exploitation des hôpitaux par le Hamas doit cesser », déclare M. Hagari.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.