Valls, Maillard, Peltier: « décision grave mais justifiée » d’interdire les manifs
Rechercher

Valls, Maillard, Peltier: « décision grave mais justifiée » d’interdire les manifs

Illustration : un manifestant pro-palestinien brandit un drapeau israélien en feu lors d'une manifestation sur la place de la République à Paris, en France, le 26 juillet 2014. (Crédit : AP Photo/Benjamin Girette)
Illustration : un manifestant pro-palestinien brandit un drapeau israélien en feu lors d'une manifestation sur la place de la République à Paris, en France, le 26 juillet 2014. (Crédit : AP Photo/Benjamin Girette)

L’ancien Premier ministre, Manuel Valls, qui a apporté cette semaine son soutien à Israël, a approuvé une « décision grave mais justifiée » d’interdire les manifestations pro-palestiniennes de Paris samedi, estimant qu' »une partie de la gauche ou l’extrême gauche prend prétexte de ce conflit pour justifier l’antisémitisme ».

Le député LREM de Paris Sylvain Maillard a estimé l’interdiction « dure », « grave », « mais nécessaire pour préserver l’ordre public ».

L’interdiction a également été approuvée du côté des Républicains et du Rassemblement national. « Il est hors de question d’importer sur notre sol » le conflit israélo-palestinien, a abondé vendredi sur BFMTV le numéro deux de LR, Guillaume Peltier.

« Il vaut mieux qu’il n’y ait pas de manifestations », notamment pour éviter des « provocations antisémites », a abondé sur CNews le porte-parole du RN, Sébastien Chenu.

C’est vous qui le dites...