L’université de Tel Aviv organise une rencontre en ligne avec Robert de Niro
Rechercher

L’université de Tel Aviv organise une rencontre en ligne avec Robert de Niro

L'évènement aura lieu le 9 juillet prochain ; l'acteur, soutien d'Israël, jouera prochainement dans le film "Killers of the Flower Moon" de Martin Scorsese

Robert De Niro. (Crédit : Miriam Alster/Flash 90)
Robert De Niro. (Crédit : Miriam Alster/Flash 90)

L’université de Tel Aviv organisera une rencontre en ligne avec l’acteur américano-italien Robert de Niro le 9 juillet prochain, de 19h à 20h (heure israélienne).

Afin de recevoir le lien de diffusion, l’inscription à l’évènement est obligatoire à l’adresse mail : tlvuniv@tauex.tau.ac.il

Robert de Niro a démarré sa carrière d’acteur dans les années 1960. Il a joué dans de nombreux films devenus cultes, parmi lesquels « Taxi Driver », « Les Affranchis », « Voyage au bout de l’enfer », « Il était une fois en Amérique », « Le Parrain 2 » ou encore « Les Incorruptibles ».

Il a remporté deux Oscars et deux Golden Globes.

Il joue dans plusieurs films à sortir prochainement, parmi lesquels « Mon grand-père et moi » de Tim Hill et « Killers of the Flower Moon » de Martin Scorsese.

Il affiche depuis longtemps son soutien à Israël. En 2013, lors d’une visite dans le pays à l’occasion des 90 ans de l’ancien président Shimon Peres, il avait déclaré : « J’ai toujours plaisir à venir en Israël. Les Israéliens sont chaleureux, ce sont des gens énergiques. Ils sont francs et directs. Très intelligents. J’ai toujours aimé les gens intelligents. Ils sont agréables. Et agressifs, et je respecte cette agressivité car ils en ont besoin dans leur situation. »

En 2018, la chaine hôtelière de Robert de Niro, Nobu, avait ouvert un hôtel-restaurant de 38 chambres à Tel Aviv.

L’acteur s’est vivement opposé à Donald Trump, alors qu’il était candidat républicain à l’élection présidentielle américaine 2016. De Niro avait ainsi insulté Trump de « totalement abruti » et d’ « escroc » et affirmé qu’il aimerait « lui mettre un coup de poing dans la tronche ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...