Rechercher

Macron : « Mme Le Pen, vous êtes l’héritière d’un système, d’un parti, d’un nom »

"Vous êtes parti pour pouvoir organiser votre candidature, celle du système", a - encore attaqué - l'eurodéputée

Marine Le Pen et Emmanuel Macron, le 4 mai 2017 (Crédit : Capture d’écran TF1)
Marine Le Pen et Emmanuel Macron, le 4 mai 2017 (Crédit : Capture d’écran TF1)

Emmanuel Macron a accusé mercredi Marine Le Pen d’être « l’héritière d’un système, d’un parti, d’un nom » lors du débat télévisé de l’entre-deux tours de la présidentielle, la candidate FN répliquant en le décrivant comme « l’héritier de François Hollande ».

« Mme Le Pen, vous êtes l’héritière d’un système, d’un parti, d’un nom. Moi je ne suis pas l’héritier de ce gouvernement », a déclaré M. Macron, alors que la candidate du FN lui demandait pourquoi n’avait pas été mise en œuvre durant le quinquennat la dissolution de groupes violents, en faveur de laquelle il s’est prononcé sur le plateau.

« J’y ai participé, je n’étais pas d’accord et j’en suis sorti. J’ai démissionné, j’ai quitté le gouvernement, la Fonction publique. Donc vous pouvez me renvoyer constamment tout ce qui a été fait durant les cinq, les dix, les quinze dernières années, je répondrai de tout ce que j’ai fait moi. Je ne répondrai pas du reste », a poursuivi le candidat d’En Marche!.

« Vous êtes l’héritier de François Hollande, qui vous soutient deux fois par jour, ainsi que de l’intégralité de vos amis ministres avec lesquels vous avez gouverné (…) Pourquoi vous n’acceptez pas cet héritage tellement évident qu’on vous appelle maintenant Hollande junior ? », a répliqué la candidate du Front national.

« Vous êtes parti pour pouvoir organiser votre candidature, celle du système », a encore attaqué l’eurodéputée.

Le FN : le père, l’héritière Marine et – surtout – leur cercle antisémite

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...