Maison Blanche : la loi de Régulation sera “un sujet de discussion” entre Trump et Netanyahu
Rechercher

Maison Blanche : la loi de Régulation sera “un sujet de discussion” entre Trump et Netanyahu

Spicer refuse de commenter la mesure controversée adoptée quelques jours après la première déclaration de Washington sur l’extension des implantations

Eric Cortellessa couvre la politique américaine pour le Times of Israël

Sean Spicer, attaché de presse de la Maison Blanche, pendant la conférence de presse quotidienne de la Maison Blanche, le 23 janvier 2017. (Crédit : Nicholas Kamm/AFP)
Sean Spicer, attaché de presse de la Maison Blanche, pendant la conférence de presse quotidienne de la Maison Blanche, le 23 janvier 2017. (Crédit : Nicholas Kamm/AFP)

WASHINGTON – La Maison Blanche a refusé de commenter mardi l’adoption par la Knesset de la très contestée loi de Régulation, quelques jours à peine après que l’administration Trump a déclaré que l’extension des implantations « pourrait ne pas être utile » à la conclusion d’un accord de paix au Moyen Orient.

Interrogé pendant un point presse sur une réponse à l’adoption lundi soir de la loi de Régulation israélienne, Sean Spicer, l’attaché de presse du président américain Donald Trump, a simplement déclaré que le président en discuterait avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu quand ils se verraient la semaine prochaine. « Je pense que ce sera évidemment un sujet de discussion, a-t-il déclaré. Pour l’instant, je n’irai pas plus loin. »

Le silence de Washington s’est fait remarqué, alors qu’Israël a été vivement condamné par les Nations unies, l’Union européenne, le Royaume-Uni et la France, sans mentionner le monde musulman.

La législation, conçue pour légaliser un peu moins de 4 000 logements construits illégalement par des Israéliens sur des terrains privés palestiniens en Cisjordanie, a été présentée à la Haute cour de Justice, qui devra se prononcer sur sa constitutionnalité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...