Israël en guerre - Jour 257

Rechercher

Malgré les voix de l’opposition, la mise à jour du budget sera avancée à la Knesset

Prévu pour être soumis au premier des trois votes du Parlement mercredi, le budget devrait être adopté, même sans le soutien de HaMahane HaMamlahti

Carrie Keller-Lynn est la correspondante politique et juridique du Times of Israël.

Le ministre des Finances Bezalel Smotrich criant depuis la tribune de la Knesset, à Jérusalem, le 3 décembre 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre des Finances Bezalel Smotrich criant depuis la tribune de la Knesset, à Jérusalem, le 3 décembre 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre des Finances Bezalel Smotrich a déclaré dimanche au plénum de la Knesset qu’il prévoyait de présenter sa mise à jour du budget de guerre pour le premier de ses trois votes à la Knesset lundi.

« Notre objectif est de le mettre sur la table de la Knesset demain afin de le voter mercredi », a déclaré Smotrich, ajoutant que ce plan est susceptible d’être modifié.

La Knesset avait prévu de voter dimanche sur un projet de loi visant à réduire le déficit et à limiter les dépenses, dans le cadre du processus de mise à jour du budget.

Mais des cris ont éclaté dans le plénum, alors que les législateurs de l’opposition ont malmené le ministre des Finances, qui les avait accusés de faire du « populisme » contre ses décisions de financement.

Le cabinet a approuvé la modification de 30 milliards de shekels pour les six dernières semaines du budget de 2023, réorientant les fonds vers la lutte contre la guerre en cours contre le groupe terroriste palestinien du Hamas et le soutien du front intérieur.

La finalisation de la mise à jour du budget de guerre devrait également permettre de débloquer des centaines de millions de shekels de fonds de la coalition gelés, retenus jusqu’à ce qu’Israël finisse de rediriger les fonds de 2023 vers l’effort de guerre.

Le ministre des Finances Bezalel Smotrich s’exprimant lors d’une réunion de faction du parti HaTzionout HaDatit, à la Knesset, à Jérusalem, le 27 novembre 2023. (Crédit : Chaïm Goldberg/Flash90)

Smotrich a raillé les députés de l’opposition, les accusant de s’opposer à son budget réactualisé pour cause de guerre en raison de leurs préjugés à l’encontre des ultra-orthodoxes.

« Je suis fier de ma politique économique, mais je suis triste pour vous parce qu’à cause de quelques centimes alloués ici aux haredim vous ne voterez pas en faveur du budget », s’est-il exclamé en agitant les mains. Le budget en question comprend des fonds à destination du secteur éducatif ultra-orthodoxe, une somme qui avait été garantie avant l’assaut meurtrier du Hamas, le 7 octobre, qui a été à l’origine du conflit entre l’État juif et le groupe terroriste à Gaza.

« Vous n’arrivez pas à dépasser, ne serait-ce qu’un peu, la haine cynique que vous nourrissez à l’encontre des haredim ? », a-t-il continué. « N’avez-vous pas honte ? »

Les députés de l’opposition se sont lancés dans une querelle avec Smotrich – une altercation qui a dégénéré en hurlements.

« Vous menez une politique aux dépens des évacués », a crié le député Yoraï Lahav-Herzano (Yesh Atid), qui a laissé entendre que le budget enlevait de l’argent qui aurait pu être utilisé pour les déplacés au lieu d’être accordé à des intérêts politiques.

« Vous devriez avoir honte », a renchéri Meïr Cohen (Yesh Atid) depuis la tribune de la Knesset en s’adressant à Smotrich.

« Quel combat pourrais-je avoir à mener contre les haredim ? », s’est insurgé Cohen.

« Pourquoi avons-nous besoin de ça aujourd’hui ? », a-t-il continué, soulignant que le pays est actuellement au beau milieu d’une guerre.

« Nous avons le droit de nous quereller [avec vous] et de dire qu’au beau milieu d’une guerre, nous n’avons pas besoin de fonds alloués à la coalition », a poursuivi Cohen.

Smotrich a quitté la séance plénière alors que Cohen avait encore la parole.

Le chef de l’opposition Yaïr Lapid a quant à lui soutenu qu’Israël ne devrait pas ouvrir la voie à la distribution de promesses de financement politique en temps de guerre.

Le leader de l’opposition et chef du parti Yesh Atid, Yair Lapid, s’exprime lors d’une réunion de faction à la Knesset à Jérusalem, le 20 novembre 2023 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

« Vous ne pouvez pas voter pour des milliards de fonds de la coalition pendant une guerre », a déclaré Lapid depuis la tribune de la Knesset. « J’appelle tous les membres de la coalition qui ont encore une once de conscience dans leur cœur à voter contre ce budget. »

Les 30 milliards de shekels réorientés du budget actuel n’incluent pas les fonds de la coalition, mais permettent plutôt de débloquer plus d’un milliard de shekels de fonds gelés, en finalisant les changements budgétaires pour la fin de l’année 2023.

La mise à jour du budget ne concerne pas les fonds pour 2024, ni les milliards de shekels de fonds de la coalition adoptés dans le cadre de ce budget.

Prévu pour être soumis au premier des trois votes de la Knesset mercredi, le budget devrait être adopté, même sans le soutien du parti HaMahane HaMamlahti.

Le ministre de la guerre, Benny Gantz, avait averti dimanche dernier que si tous les fonds discrétionnaires de la coalition n’étaient pas affectés aux besoins de la guerre, son parti HaMahane HaMamlahti voterait contre une proposition de budget de guerre et pourrait être amené à « envisager ses prochaines étapes », suggérant ainsi qu’il pourrait quitter le gouvernement.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.