Israël en guerre - Jour 143

Rechercher

Netanyahu aux troupes : Il n’y a « pas d’ersatz » de victoire totale sur nos ennemis

Le Premier ministre marque Tou BiShvat par une visite à la base de la Division de Gaza, plante un arbre en l'honneur des soldats tombés au combat et promet d'éliminer le Hamas

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, en noir, plantant un arbre sur une base militaire près de Gaza, le 25 janvier 2024. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, en noir, plantant un arbre sur une base militaire près de Gaza, le 25 janvier 2024. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré jeudi qu’il n’y avait « pas d’ersatz » d’une victoire décisive sur les ennemis du pays, lors d’une visite de Tou BiShvat au quartier général de la Division de Gaza de l’armée israélienne, qui a été frappée lors du massacre perpétré par le groupe terroriste palestinien du Hamas le 7 octobre.

Le Premier ministre a planté un arbre avec des soldats de la 414e unité du Corps de Défense des Frontières, en l’honneur des membres de l’unité et de la Division de Gaza qui ont été tués au cours de l’assaut et de la guerre qui a suivi, a indiqué le bureau du Premier ministre dans un communiqué.

« Ici, en ce lieu, le 7 octobre, des soldats sont tombés, les meilleurs de nos fils et de nos filles. Que Dieu les venge », a-t-il déclaré aux troupes. « Et aujourd’hui, nous plantons des arbres dans ce sol sanglant et plein de chagrin. Des arbres qui vivront en leur mémoire. »

La fête juive de Tou BiShvat – soit le 15e jour du mois hébraïque de Shvat – la fête juive des arbres, des fruits, de la nature qui est marquée par un repas festif à base de fruits et de noix.

Ce jour est également une journée de sensibilisation à l’écologie en Israël, marquée par la plantation d’arbres.

Le secrétaire du cabinet, Tzahi Braverman, et le chef de la Division de Gaza, le général de division Amit Yamin, ont accompagné Netanyahu lors de sa visite, près de la frontière de Gaza.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu en visite sur une base militaire près de Gaza, le 25 janvier 2024. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

« Le Hamas est venu pour nous déraciner, nous le déracinerons. Le Hamas est venu pour nous exterminer, nous l’exterminerons. Nous nous enracinerons davantage dans notre terre ; nous déracinerons nos ennemis. Nous serons là, et pas eux », a déclaré Netanyahu.

Le Premier ministre a souligné l’importance de continuer à construire des communautés et de faire revivre celles qui ont été détruites lors du massacre du 7 octobre, afin qu’elles soient encore plus prospères qu’elles ne l’étaient.

« Une victoire décisive signifie l’élimination du Hamas, le retour de nos otages, et nous ne renoncerons pas à cet objectif », a-t-il affirmé.

« C’est pourquoi, à l’occasion de Tou BiShvat, ici, près de la bande de Gaza, je dis de la manière la plus claire qu’il n’y a pas de substitut à l’approfondissement de nos racines [sur cette terre] et qu’il n’y a pas d’ersatz de victoire totale sur nos ennemis. »

Netanyahu s’est montré inflexible quant à la réalisation complète des objectifs de guerre, notamment la destruction du Hamas et le sauvetage des otages, bien que certains officiers supérieurs de Tsahal et le ministre du cabinet de guerre, Gadi Eisenkot, aient qualifié ces objectifs de « leurre ».

La guerre a éclaté le 7 octobre, lorsque des terroristes du Hamas se sont déchaînés sur les communautés du sud, assassinant près de 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et enlevant 253 otages – dont 132 seraient encore retenus en captivité dans la bande de Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.