Netanyahu félicite Herzog élu président d’Israël
Rechercher

Netanyahu félicite Herzog élu président d’Israël

Yair Lapid est toujours en train de lutter pour former un gouvernement anti-Netanyahu

  • La salle plénière pendant la cérémonie de prestation de serment de la 24e Knesset, au parlement israélien à Jérusalem, le 6 avril 2021. (Crédit : Alex Kolomoisky/POOL)
    La salle plénière pendant la cérémonie de prestation de serment de la 24e Knesset, au parlement israélien à Jérusalem, le 6 avril 2021. (Crédit : Alex Kolomoisky/POOL)
  • Les candidats à la présidence Miriam Peretz et Isaac Herzog (Crédit : Meir Elifor)
    Les candidats à la présidence Miriam Peretz et Isaac Herzog (Crédit : Meir Elifor)
  • Le président Reuven Rivlin a accueilli les directeurs des établissements d'enseignement supérieur israéliens, à Jérusalem le 1erjuin 2021. (Crédit : Mark Neyman (GPO)
    Le président Reuven Rivlin a accueilli les directeurs des établissements d'enseignement supérieur israéliens, à Jérusalem le 1erjuin 2021. (Crédit : Mark Neyman (GPO)
  • La candidate à la présidentielle Miriam Peretz accueillie par ses sympathisants devant la Knesset, le 2 juin 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
    La candidate à la présidentielle Miriam Peretz accueillie par ses sympathisants devant la Knesset, le 2 juin 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
  • Le président de l’Agence juive Isaac Herzog rencontre des immigrants éthiopiens, le 4 février 2019. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
    Le président de l’Agence juive Isaac Herzog rencontre des immigrants éthiopiens, le 4 février 2019. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
  • Le candidat à la présidentielle Isaac Herzog au mur Occidental, le 1er juin 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
    Le candidat à la présidentielle Isaac Herzog au mur Occidental, le 1er juin 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
  • Presidential candidate Miriam Peretz seen at the Knesset, the Israeli parliament in Jerusalem, June 1, 2021. Photo by Yonatan Sindel/Flash90 *** Local Caption *** מרים
פרץ
בחירות
נשיאות המדינה
מבקר
מועמדת
נשיאות
    Presidential candidate Miriam Peretz seen at the Knesset, the Israeli parliament in Jerusalem, June 1, 2021. Photo by Yonatan Sindel/Flash90 *** Local Caption *** מרים פרץ בחירות נשיאות המדינה מבקר מועמדת נשיאות

Plus de 80 députés ont voté pour choisir le nouveau président

Alors que 85 députés ont voté pour le prochain président, la Douzième chaîne a noté que la pile de bulletins non distribués pour Isaac Herzog est nettement moins importante que celle de Miriam Peretz, ce qui pourrait signifier qu’il est en tête.

La Knesset clôt le vote et commence le dépouillement

L’élection du nouveau chef d’Etat israélien a pris fin.

Le dépouillement des bulletins de vote a commencé et les résultats sont attendus d’ici une heure.

Avec 87 voix sur 120, Isaac Herzog est élu président d’Israël

Le candidat à la présidentielle Isaac Herzog au mur Occidental, le 1er juin 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Le candidat à la présidentielle Isaac Herzog au mur Occidental, le 1er juin 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Isaac Herzog a été élu onzième président d’Israël, avec 87 voix sur les 120 que compte la Knesset.

Herzog succédera à Reuven Rivlin, dont le mandat se termine le 9 juillet.

Il sera également le premier président israélien à être le fils d’un ancien président. Son père, Chaim Herzog, a été le sixième président d’Israël de 1983 à 1993.

Herzog, actuellement à la tête de l’Agence juive, a dirigé le Parti travailliste de 2013 à 2017.

Herzog a battu Miriam Peretz, une militante qui a surmonté la perte de deux de ses fils au combat pour devenir une éducatrice et a reçu le prix Israël. Peretz n’a obtenu que 26 voix.

Netanyahu félicite Isaac Herzog et remercie Miriam Peretz

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a félicité Isaac Herzog pour son élection en tant que prochain président d’Israël. « Au nom de tous les citoyens israéliens, je lui souhaite bonne chance », a-t-il dit.

« Je remercie Miriam Peretz pour sa candidature honorable et je suis certain qu’elle continuera à contribuer à la société israélienne, comme elle l’a fait toute sa vie », a ajouté le Premier ministre.

Herzog a dit qu’il allait « construire des ponts et préserver les fondements de notre démocratie »

Le candidat présidentiel, Isaac Herzog avant le vote, le 2 juin 2021. (Crédit : Dani Shem Tov/ Knesset)
Le candidat présidentiel, Isaac Herzog avant le vote, le 2 juin 2021. (Crédit : Dani Shem Tov/ Knesset)

Dans son premier discours, après avoir été élu président, Isaac Herzog a dit vouloir « construire des ponts » au sein de la société israélienne et avec la diaspora juive, encourager l’esprit d’entreprise, « combattre l’antisémitisme et la haine d’Israël » et « sauvegarder les fondements de notre démocratie. »

« Je prends sur moi la lourde responsabilité que vous m’avez confiée. J’accepte le privilège de servir l’ensemble du public israélien », il a ajouté.

Herzog : « J’espère pouvoir travailler avec n’importe quel Premier ministre »

Netanyahu a rejoint Herzog pour une déclaration conjointe devant les médias.

Herzog, qui était l’adversaire de Netanyahu au cours du scrutin de 2015 désignant un Premier ministre, a affirmé espérer « pouvoir travailler avec n’importe quel gouvernement, n’importe quel Premier ministre ».

L’interrompant, Netanyahu a riposté : « Eh bien, ne parlons pas de cela pour le moment », provoquant des rires dans l’assistance.

Peretz félicite l’« honorable » Herzog, et continuera à œuvrer pour la société

Miriam Peretz, qui a perdu la course à la présidence, a souhaité bonne chance à Isaac Herzog en tant que prochain président d’Israël.

Elle a affirmé qu’il était un choix « honorable ».

Elle a déclaré prier pour son succès. « Son succès est mon succès et le succès de mon pays tout entier. »

Elle a annoncé qu’elle continuerait à travailler avec tous les segments de la société israélienne « pour établir des connexions et guérir ».

Rivlin à Herzog : « Je suis fier de vous transmettre le relais »

Le président Reuven Rivlin dans un bureau de vote de Jérusalem, le 23 mars 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Le président Reuven Rivlin dans un bureau de vote de Jérusalem, le 23 mars 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Le président Reuven Rivlin a félicité son successeur tout juste désigné, Isaac Herzog, pour son élection.

« Je ne doute aucunement de ce que vous allez faire un travail excellent et je suis fier de vous transmettre le relais dans un mois », a-t-il dit.

Il a ajouté que la résidence du président était le symbole de l’âme de la démocratie israélienne et qu’elle est « la maison du peuple, la maison de toutes et de tous ».

Le vote pour le nouveau président de la Knesset et le nouveau gouvernement prévu lundi

Les partis de la nouvelle coalition ont demandé à ce que les votes prévus à la Knesset pour élire le nouveau président du Parlement et le nouveau gouvernement aient lieu lundi.

La pétition désigne Mickey Levy, député Yesh Atid et ancien chef de la police de Jérusalem, comme le choix de la nouvelle coalition pour le prochain président de la Knesset, sur fond de craintes que l’actuel président, Yariv Levin, du Likud, n’envisage de retarder le vote officialisant la formation de la nouvelle coalition, le Likud poursuivant ses efforts pour recruter des transfuges.

Le plénum de la Knesset se réunit traditionnellement pour les votes les lundis, mardis et mercredis de chaque semaine.

Nir Orbach, de Yamina, retire sa signature pour le remplacement de Levin

Le directeur-général de HaBayit HaYehudi Nir Orbach s'exprime lors des primaires du parti à Ramat Gan, le 4 février 2019. (Crédit :  Flash90)
Le directeur-général de HaBayit HaYehudi Nir Orbach s'exprime lors des primaires du parti à Ramat Gan, le 4 février 2019. (Crédit : Flash90)

Le député Yamina Nir Orbach, qui a ouvertement remis en question ces derniers jours son soutien initial à la coalition élargie formée hier soir, a déclaré qu’il retirait sa signature de la requête fraîchement soumise pour remplacer le président de la Knesset, Yariv Levin, du Likud.

Cette décision pourrait permettre à Levin de rester à son poste et de retarder le vote qui était prévu lundi sur le nouveau gouvernement pendant que le Likud s’efforce de recruter des transfuges.

Avec 61 sièges, la nouvelle coalition peut difficilement se permettre de perdre un seul membre – littéralement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...