Netanyahu veut reporter la fermeture du réservoir d’ammoniac de Haïfa
Rechercher

Netanyahu veut reporter la fermeture du réservoir d’ammoniac de Haïfa

Le bureau du Premier ministre affirme qu’il est inquiet de l’emploi des ouvriers, et pas de sa relation avec le milliardaire qui possède l’installation

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Le réservoir d'ammoniac de Haïfa. (Crédit : ministère de l'Environnement)
Le réservoir d'ammoniac de Haïfa. (Crédit : ministère de l'Environnement)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a convoqué lundi une réunion avec des ministres et des responsables pour étudier les possibilités de repousser la fermeture, ordonnée par la cour, d’un réservoir d’ammoniac controversé qui a dressé la municipalité de Haïfa contre des industriels.

Netanyahu a rencontré Eli Cohen, le ministre de l’Economie, et Zeev Elkin, ministre de l’Environnement, ainsi que d’autres représentants des ministères, et leur a demandé d’explorer les possibilités de maintenir l’important réservoir en service pour deux années supplémentaires, jusqu’à ce qu’une alternative soit trouvée, a annoncé la Deuxième chaîne. Son bureau a contesté qu’un report de la fermeture de plusieurs semaines, voire de plusieurs années, ait été discuté.

Les responsables locaux, menés par le maire de Haïfa, Yona Yohav, affirment que des dizaines de milliers de personnes pourraient mourir si le réservoir d’une capacité de 12 000 tonnes se brisait. Le groupe terroriste libanais du Hezbollah a menacé de cibler le réservoir avec des roquettes pendant un prochain conflit contre Israël. La cour du district de Haïfa a ordonné que le réservoir soit vidangé et fermé avant la fin du mois prochain.

Pour sa première implication dans ce sujet, Netanyahu a soulevé des objections à la fermeture du réservoir, ce qui interromprait l’approvisionnement en ammoniac et entraînerait l’effondrement de l’industrie locale d’engrais, causant des milliers de licenciements.

Jules Trump. (Crédit : autorisation)
Jules Trump. (Crédit : autorisation)

Selon la chaîne, Netanyahu connait Jules Trump (qui n’a aucun lien avec le président américain), le milliardaire qui possède Haïfa Group, l’entreprise qui gère le réservoir. Le bureau du Premier ministre a souligné que la relation entre les deux hommes n’avait aucune influence sur l’implication de Netanyahu.

« Le Premier ministre Netanyahu rejette totalement les tentatives futiles de jeter des doutes sur ses considérations sur le sujet du réservoir d’ammoniac », a déclaré son bureau dans un communiqué.

« Netanyahu n’a pas parlé avec Jules Trump depuis plus d’un an, et ne lui a pas parlé du tout du réservoir. Le report qui a été débattu aujourd’hui est de l’ordre de quelques semaines, et pas de deux ans, et dans l’objectif de trouver un moyen d’empêcher le licenciement de milliers de salariés. »

La radio publique israélienne a annoncé que la ville de Haïfa avait répondu en déclarant qu’elle attendait de Netanyahu qu’il agisse personnellement pour supprimer la menace quotidienne pesant sur les vies de centaines de milliers d’habitants.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...