Ocasio-Cortez et Tlaib appellent à couper les aides à Israël en cas d’annexion
Rechercher

Ocasio-Cortez et Tlaib appellent à couper les aides à Israël en cas d’annexion

L'AIPAC a lancé une campagne contre le courrier écrit par les deux femmes aux côtés de deux autres Démocrates, Pramila Jayapal de Washington et Betty McCollum du Minnesota

La représentante démocrate de New York Alexandria Ocasio-Cortez, à gauche, et Rachida Tlaib, à droite, avant une audience de supervision sur les centres de détention au Capitole, à Washington, le 12 juillet 2019 (Crédit : AP Photo/Pablo Martinez Monsivais)
La représentante démocrate de New York Alexandria Ocasio-Cortez, à gauche, et Rachida Tlaib, à droite, avant une audience de supervision sur les centres de détention au Capitole, à Washington, le 12 juillet 2019 (Crédit : AP Photo/Pablo Martinez Monsivais)

WASHINGTON (JTA) — Quatre Démocrates progressistes de la Chambre américaine ont écrit au secrétaire d’Etat, appelant les Etats-Unis à couper les aides versées à Israël si l’Etat juif devait lancer son initiative d’annexion.

En réponse, le groupe de lobby de l’AIPAC a lancé une campagne contre la missive qui a été écrite par les représentantes Alexandria Ocasio-Cortez de New York, Pramila Jayapal de Washington, Rashida Tlaib du Michigan et Betty McCollum du Minnesota.

Ce courrier, a déclaré l’AIPAC dans la journée de lundi, « menace explicitement les relations entre les Etats-Unis et Israël d’une manière qui serait susceptible de nuire aux intérêts américains, de mettre en péril la sécurité d’Israël et de rendre improbable la mise en place d’une solution à deux Etats ».

L’AIPAC (American Israel Public Affairs Committee) a vivement recommandé à ses activistes d’entrer en contact avec leurs représentants pour qu’ils s’opposent à la lettre.

Ce courrier adressé à Mike Pompeo circule parmi les Démocrates pour tenter de récolter d’autres signatures.

« Si le gouvernement d’Israël devait procéder à l’annexion prévue et avec l’aval de cette administration, alors nous oeuvrerons à garantir la non-reconnaissance de cette annexion et à procéder à des changements dans les conditions de l’octroi du financement militaire américain de 3,8 milliards de dollars qui est accordé à Israël, notamment les conditions relatives aux droits humains », dit la missive.

Elle envisage également de « retenir, sur les fonds consacrés à l’achat des armes israéliennes, un montant égal ou supérieur au montant investi par le gouvernement israélien, chaque année, pour financer les implantations ainsi que les politiques et les pratiques qui viennent les soutenir », dit le courrier, selon une copie qui a été obtenue par le Jewish Insider.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré qu’il prévoyait de lancer le processus d’annexion de certains secteurs de Cisjordanie dès le 1er juillet. Son partenaire de coalition, le parti Kakhol lavan, résiste aux pressions exercées en faveur d’un élargissement de la souveraineté qui commencerait à cette date.

La semaine dernière, 191 Démocrates de la Chambre – qui en compte 233 – ont signé une lettre avertissant Israël que l’annexion pourrait mettre la paix en péril. L’AIPAC s’est également opposé à ce courrier, qui exprimait l’attachement de ses signataires à la relation entre Israël et les Etats-Unis et qui ne contenait aucune menace faite aux aides. Le groupe de lobby n’a pas été toutefois en capacité d’empêcher certains des Démocrates les plus pro-israéliens de ratifier la missive.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...