Pendant des tensions à la frontière, une vidéo du Jihad islamique menace Tsahal
Rechercher

Pendant des tensions à la frontière, une vidéo du Jihad islamique menace Tsahal

La courte vidéo montre des membres du groupe terroriste palestinien préparant un missile anti-tank pour l’utiliser contre une patrouille militaire à la frontière de Gaza

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Tank israélien montré comme à travers la visée d'une arme dans une vidéo du groupe terroriste palestinien du Jihad islamique menaçant l'armée israélienne, diffusée le 15 mars 2016. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Tank israélien montré comme à travers la visée d'une arme dans une vidéo du groupe terroriste palestinien du Jihad islamique menaçant l'armée israélienne, diffusée le 15 mars 2016. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Le groupe terroriste palestinien Jihad islamique a publié mardi une vidéo dans laquelle il a indiqué qu’il pourrait utiliser des missiles antitank pour attaquer les véhicules de l’armée israélienne patrouillant le long de la frontière avec la bande de Gaza.

Les tensions sont récemment montées d’un cran entre Israël et l’enclave contrôlée par le Hamas à la suite de la mort de deux enfants dans une frappe aérienne contre un camp d’entraînement du Hamas, qui a eu lieu en réponse à une attaque de roquette depuis Gaza sur le sud d’Israël.

Dans le court clip accompagné d’une musique sinistre, des membres armés et en uniforme camouflage du groupe des Brigades al-Quds sont montrés en train de préparer ce qui semble être un missile antitank Sagger pour l’utiliser contre une patrouille militaire israélienne.

La vidéo montre un véhicule de l’armée israélienne se déplaçant apparemment le long du côté israélien de la barrière de sécurité de l’enclave côtière, montré comme s’il était vu à travers la visée d’une arme.

A la fin du clip, un message en hébreu et en arabe est écrit : « pour vous montrer l’ombre de l’horreur ».

https://youtu.be/xGd48vOwMV8

Le missile Sagger, d’abord produit par la Russie dans les années 1960, a une portée d’environ 3 000 mètres et peut pénétrer d’environ 20 centimètres dans un blindage.

Samedi, le Hamas avait prévenu que sa patience avait des limites après la mort de deux enfants par une frappe à Gaza la nuit précédente.

L’armée israélienne a déclaré avoir frappé quatre cibles du Hamas dans le nord de Gaza en guise de représailles de quatre roquettes lancées depuis Gaza qui avaient touché le sud d’Israël plus tôt dans la soirée, des sources palestiniennes disant que les bombardements avaient eu lieu près de la ville de Beit Lahiya.

Deux frères et sœurs, une fille de six ans et un garçon de 10 ans, auraient été tués quand un missile israélien a touché leur maison.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...