Israël en guerre - Jour 191

Rechercher

Plus d’un millier de personnes aux funérailles d’Elan Ganeles à Raanana

En saluant la mémoire de son fils tué dans une attaque terroriste près de la mer Morte, son père Andrew a souligné que ce citoyen américano-israélien était tombé amoureux d'Israël

Des personnes assistant aux funérailles d'Elan Ganeles, tué dans une attaque terroriste en Cisjordanie, à Raanana, le 1er mars 2023.(Crédit : Flash90)
Des personnes assistant aux funérailles d'Elan Ganeles, tué dans une attaque terroriste en Cisjordanie, à Raanana, le 1er mars 2023.(Crédit : Flash90)

Le citoyen américano-israélien Elan Ganeles, tué dans une attaque terroriste près de la mer Morte lundi, a été enterré mercredi dans un cimetière de Raanana.

La famille de Ganeles, qui vit à West Hartford, dans le Connecticut, s’est rendue en Israël pour les funérailles. Plus de 1 000 personnes, dont de nombreux étrangers, ont assisté à l’enterrement au cimetière Klausner.

En faisant l’éloge de son fils, la mère de Ganeles, Caroline, a dit « qu’il était le garçon le plus brillant du monde… Il avait une curiosité sans fin ».

« Pendant son séjour en Israël, il est tombé amoureux de la terre et des gens. C’est ici qu’il voulait être », a dit Andrew, le père d’Elan.

Les parents d’Elan Ganeles, tué dans une attaque terroriste près de la mer Morte, faisant l’éloge de leur fils lors de ses funérailles à Raanana, le 1er mars 2023.(Crédit : YouTube)

« Il allait servir dans Tsahal, mais pas en tant que volontaire pendant 18 mois, mais en tant que citoyen. Il allait faire son alyah … » Les larmes l’ont empêché de terminer sa phrase.

« Nous avons l’impression qu’une partie de notre monde nous a été enlevée. Il était tellement aimé, et il va tellement nous manquer », ont conclu ses parents.

https://www.youtube.com/live/dW9dN-Rn9Ro?feature=share

Ganeles avait grandi à West Hartford, dans le Connecticut, où sa famille fréquentait la synagogue orthodoxe Young Israel locale, située à un pâté de maisons de leur domicile. Adolescent, Ganeles lisait la Torah pour la communauté.

Des personnes en deuil déposant des fleurs sur la tombe de l’Israélo-Américain Elan Ganeles après ses funérailles, à Raanana, le 1er mars 2023. (Crédit : YouTube)Ganeles, 27 ans, était en visite en Israël pour assister au mariage d’un ami. Il avait servi dans Tsahal en tant que programmeur informatique avant de retourner aux États-Unis pour obtenir son diplôme universitaire.

Il a été abattu lundi alors qu’il conduisait près de la ville de Jéricho, en Cisjordanie, dans un contexte de flambée de violence entre Israéliens et Palestiniens dans le territoire. Il se rendait à un autre mariage au moment de l’attaque.

Il a été tué lundi lorsque des hommes armés ont ouvert le feu sur sa voiture sur l’autoroute Route 90, près de la base militaire de Nevo. Les terroristes ont ensuite continué à rouler et ont ouvert le feu sur une autre voiture près du carrefour de Beit HaHarava, puis ont tiré sur une troisième voiture à proximité, a déclaré Tsahal.

Alors que les parents de Ganeles faisaient son éloge funèbre, Tsahal a publié une déclaration indiquant qu’elle avait arrêté deux suspects lors d’une opération près de la ville de Jéricho en Cisjordanie, à proximité de l’endroit où leur fils a été tué.

Ses parents ont évoqué la passion de leur fils pour la nature, les voyages et la culture, décrivant sa décision, inspirée par un voyage en Chine, de « maîtriser l’art de la fabrication de soupes de nouilles ramen ».

« C’était un individu plein de fougue. Quand il était passionné par quelque chose, il y allait à fond », a déclaré sa mère. « Il était un tel cadeau dans nos vies, avec tant de qualités. Il a eu une vie pleine de potentiel, il voulait tant découvrir le monde, s’imprégner de chaque culture….. Notre perte est une perte pour le monde. »

« Nous avons passé du temps avec Elan pour la dernière fois il y a quelques semaines, lorsqu’il est venu à la maison pour le Shabbat avant son voyage [en Israël] », s’est remémoré son père. « C’était à la fois un moment fort pour lui et pour nous. »

« C’était souvent tard le vendredi soir, lorsque je rangeais après le dîner de Shabbat, que nous passions des heures à discuter des points les plus fins de l’actualité, de la politique et de la religion. Il aimait penser et analyser et surtout débattre. »

Au cimetière de Raanana, les frères de Ganeles, Simon et Gabriel, se sont adressés aux centaines de personnes présentes.

Des personnes assistant aux funérailles d’Elan Ganeles, tué dans une attaque terroriste près de la mer Morte, à Raanana, le 1er mars 2023. (Crédit : Flash90)

« Elan était la personne la plus authentique, la plus curieuse et la plus savante qu’il m’ait été donné de connaître », a déclaré Gabriel Ganeles. « Il aimait ses amis plus que tout. Ses amis étaient sa famille. Il était en Israël pour rendre visite à plus de 25 amis. Il cherchait constamment à rendre les gens heureux et à s’amuser. »

« Elan était mon frère, mon meilleur ami, et une énorme inspiration pour moi. Il va me manquer », a déclaré Simon Ganeles.

Le député Amichaï Eliyahu (Otzma Yehudit), a assisté aux funérailles en tant que représentant du gouvernement et a déclaré qu’il était « embarrassé et blessé » par ce qui était arrivé à Ganeles.

« Nous avons construit ce pays et il continue à se renforcer chaque jour, mais à mesure que nous nous développons, nous voyons de plus en plus de haine. En tant que ministre du gouvernement d’Israël, je suis contraint de reconnaître que nous avons échoué. »

Ganeles a été tué un jour après que deux jeunes frères israéliens ont été tués dans une attaque terroriste similaire en Cisjordanie, qui a été suivie d’une attaque de résidents d’implantations dans le village palestinien de Huwara au cours de laquelle un Palestinien a été tué.

Ces derniers mois, des hommes armés palestiniens ont, à plusieurs reprises, pris pour cible des troupes opérant en Cisjordanie, ainsi que des postes militaires, des troupes opérant le long de la barrière de sécurité de Cisjordanie, des implantations israéliennes et des civils sur les routes.

Les tensions entre Israël et les Palestiniens sont élevées depuis un an, les forces de défense israéliennes menant des opérations quasi quotidiennes en Cisjordanie dans le cadre d’une offensive antiterroriste suite à une série d’attentats meurtriers.

Emanuel Fabian a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.