Rappel massif de réservistes de la police des frontières
Rechercher

Rappel massif de réservistes de la police des frontières

De 1 300 à 2 000 hommes supplémentaires seront déployés pour renforcer la présence dans les villes judéo-arabes, le long des grands axes routiers et à Jérusalem

Policiers israéliens sur la scène où une attaque au couteau a eu lieu  Porte de Damas dans la Vieille Ville de Jérusalem le 10 octobre 2015 (Crédit photo: Yonatan Sindel / Flash90)
Policiers israéliens sur la scène où une attaque au couteau a eu lieu Porte de Damas dans la Vieille Ville de Jérusalem le 10 octobre 2015 (Crédit photo: Yonatan Sindel / Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a ordonné samedi un rappel massif de réservistes de la police des frontières dans un effort pour contenir la vague actuelle de troubles et de violence en Israël et dans les Territoires palestiniens de cette dernière semaine qui a vu des attaques terroristes quasi-quotidiennes contre des Israéliens.
 
Les trois compagnies appelées plus tôt sont composées de réservistes de la police des frontières qui seront déployés principalement dans et autour de Jérusalem à partir de dimanche, selon Ynet.

Le nombre total d’hommes mobilisés pourrait être compris entre 1 300 à 2 000.

Le communiqué du bureau du Premier ministre a qualifié la présence policière renforcée de « mesure préventive et dissuasive primordiale. »

« J’ai ordonné la mobilisation de compagnies de la police des frontières dans le but de rétablir la sécurité et l’ordre dans Jérusalem et dans tout le pays. Nous allons continuer à faire tout ce qui est nécessaire », a conclu Netanyahu, selon le communiqué.

Over the weekend, Prime Minister Benjamin Netanyahu asked security officials to massively reinforce Israel Police and…

Posted by The Prime Minister of Israel on Saturday, 10 October 2015

En plus de la capitale, les réservistes seront déployés le long des grands axes routiers, après que des pierres aient été lancées il y a quelques jours sur des automobilistes sur la route 6 près de Kfar Saba par des habitants de la ville palestinienne voisine de Qalqilya.

Les villes mixtes arabo-israéliennes où des habitants se sont affrontés avec la police dans des émeutes importantes ces derniers jours verront également une présence policière accrue.

Dimanche, Netanyahu a convoqué une discussion consacrée à l’incitation à la violence palestinienne, un sujet qu’il a présenté à plusieurs reprises comme responsable du terrorisme actuel contre les Israéliens.

Selon le communiqué de son bureau, Netanyahu a ordonné aux responsables de la sécurité à venir avec des mesures visant à lutter contre les messages anti-israéliens et d’incitation à la violence provenant du Mouvement islamique en Israël.

Des allégations qu’Israël a l’intention de permettre la prière juive sur le mont du Temple ont été largement diffusées par le Fatah, le Hamas, le Mouvement islamique et d’autres, en dépit des dénégations répétées de Netanyahu et d’autres responsables de premier plan.

Vendredi, Netanyahu a dit au secrétaire d’Etat John Kerry, qu’il attend de l’Autorité palestinienne qu’elle mette un terme à l’incitation à la haine anti-israélienne.

Selon un communiqué du bureau du Premier ministre, Kerry a déclaré que les Etats-Unis sont conscients qu’Israël ne cherche pas à changer le statu quo au mont du Temple. Dans un communiqué, le bureau de Kerry a déclaré que le statu quo sur le site doit être maintenu « dans les paroles et dans les actes. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...